Division des Employés de la régie des alcools

Le président Thomas à Ford : « Vous n'achèterez pas des votes avec de l'alcool »

Toronto – Le président du syndicat qui représente les travailleuses et travailleurs de la Régie des alcools de l’Ontario (LCBO) trouve que la promesse du chef progressiste-conservateur, Doug Ford, d’élargir la vente de bière et de vin aux dépanneurs et aux épiceries, est scandaleuse.

« C’est absolument stupide et irresponsable », a déclaré Warren (Smokey) Thomas. « Doug Ford a-t-il seulement réfléchi une seconde aux conséquences d’une telle décision? Ça nous rappelle sa décision sur la Ceinture de verdure de la RGT qui s’est vite transformée en compost. C’est une excellente nouvelle pour le secteur privé, mais alarmante pour les Ontariennes et Ontariens. »

Selon Ford, permettre aux détaillants privés de vendre de la bière et du vin est un signe de « maturité » et une question de « commodité ». Le président Thomas est en total désaccord. « Mettre l’alcool à côté du lait, c’est faire passer un message dangereux à nos enfants et jeunes qui sont extrêmement influençables », a indiqué le président Thomas. « L’alcool est déjà la principale cause de décès chez les adolescents. On ne devrait pas leur permettre de s’en procurer plus facilement. »

« Doug Ford pense-t-il vraiment que la commodité est une bonne raison de courir le risque de perdre plus de vies à cause de l’alcool? Si c’est sa définition de la « maturité », il a certainement dû se tromper de dictionnaire.

Le président du SEFPO a également mis en lumière la perte de revenus pour les hôpitaux, l’enseignement supérieur et d’autres services publics essentiels. « Chaque année, année après année, la LCBO verse deux milliards de dollars dans les coffres de la province. Nous avons désespérément besoin de ce dividende annuel pour assurer le fonctionnement de nos services publics – des services qui alimentent notre économie. C’est un autre cadeau aux sociétés. Qu’en est-il du petit gars dans tout cela? Il continue d’attendre sa chirurgie. »

Le président Thomas s’est également interrogé sur le moment choisi pour faire l’annonce, ajoutant qu’elle s’inscrit dans le sillage du scandale retentissant sur le présumé le vol de données à l’entreprise qui gère l’autoroute 407.

« Les Ontariens ont été choqués d’apprendre que leurs renseignements personnels ont été volés et que des rapports de presse ont établi un lien entre ces renseignements et la campagne des conservateurs. À moins de trois semaines des élections, Doug Ford tente désespérément de changer de sujet en espérant que l’alcool empêchera les Ontariens de voir sa véritable image et celle de son parti.

« Si jamais les Ontariennes et Ontariens votent pour Doug Ford pour des raisons de commodité d’alcool, ils se réveilleront le lendemain de l’élection avec une énorme gueule de bois ».

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931