Skip to content
news_press_releases_french.jpg

La télétribune de Thunder Bay braque les projecteurs sur la privatisation

public forum
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Date : Le mercredi 6 septembre 2017
Heure : 18 h
Endroit : Salle Kensington, Victoria Inn, 555, rue Arthur ouest, Thunder Bay
Qui : Nous entendrons Ed Arvelin, membre du Conseil exécutif du SEFPO, et Erin Smith-Rice et Mike Lundi, mobilisateurs de la campagne Ça nous appartient.

La ville de Thunder Bay est privée des ressources et des services publics dont elle a besoin parce que les politiciens de l’Ontario continuent de vendre et de privatiser des services tels qu’Hydro One. Une télétribune spéciale aura lieu le mercredi 6 septembre pour aborder cette question de plus en plus urgente et pour donner aux gens l’information dont ils ont besoin pour commencer à riposter.

« Thunder Bay est une communauté solide et fière », a déclaré Ed Arvelin, membre du Conseil exécutif du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO), qui parraine la campagne anti-privatisation Ça nous appartient. « Mais comme n’importe quelle autre communauté, elle a besoin de solides services publics pour rester en bonne santé, sûre et prospère pour tous et toutes. »

« La privatisation affaiblit les services publics car ils coûtent davantage et offrent moins. Lorsque nous mettrons fin à la privatisation, la ville de Thunder Bay en bénéficiera. »

Tous les citoyens sont invités à assister à la télétribune. Des politiciens et candidats municipaux et provinciaux ont également été invités.

« Les communautés de l’Ontario, du Canada et du monde entier profitent lorsqu’on dit non à la privatisation et oui aux services publics », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO.

« Il est temps que Thunder Bay en récolte les fruits elle aussi. »