Skip to content
longterm_care_french.jpg

Il est temps : Le Conseil du comté de Grey doit prendre la décision de sauver Grey Gables

OPSEU members hold picket signs and a "Public = Better" banner during a Save Grey Gables rally.
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Markdale –Le Conseil a une nouvelle fois reporté sa décision sur l'avenir de la maison Grey Gables, une maison de soins de longue durée à Markdale. Mais les résidents locaux affirment que ça suffit; le Conseil a toutes les cartes en main pour faire le bon choix : c’est-à-dire garder Grey Gables ouverte et la garder publique.

Cela fait des mois que le Conseil du comté de Grey se penche sur un rapport controversé, qui recommande la vente de la maison Grey Gables, afin d'en faire une maison de retraite administrée et exploitée comme un établissement à but lucratif. Si la vente était approuvée, la communauté pourrait perdre tous ses lits de soins de longue durée gérés par le secteur public. Après avoir reporté sa décision à deux reprises, le Conseil doit voter sur cette proposition jeudi prochain, le 25 mai.

« Les conseillers, qui savent bien qu'ils doivent rejeter cette proposition de privatisation, doivent arrêter de tourner autour du pot », a déclaré Joan Corradetti, présidente de la Division des soins de longue durée du SEFPO. « Les résidents de la communauté ne peuvent pas être plus clairs quand il s'agit de sauver de Grey Gables : ils ont assisté à deux réunions publiques qui ont fait salle comble, ils ont manifesté, ils ont fait du porte-à-porte, ils ont recueilli des milliers de signatures, ils ont planté des pancartes, ils ont fait imprimer des tee-shirts et ils ont rempli la salle de chaque réunion du Conseil pour faire entendre leur message et afficher leur solidarité. »

Mais sans se soucier de ce tollé général et unanime, le Conseil a indiqué qu'il avait encore besoin de plus de temps pour prendre une décision finale. De nombreux résidents locaux se demandent pourquoi le Comté n'a pas consulté les résidents du secteur avant de statuer sur cette recommandation en premier lieu.

« Avec le vieillissement de la population et la hausse de la demande pour les soins de longue durée, c'est le moment de bâtir et non de détruire les services dans nos communautés », a affirmé Joan Corradetti. « Si Durham a besoin d’un nouveau foyer de soins de longue durée, on doit sans aucun doute le construire, mais pas au détriment des services qui sont offerts à Markdale. Le Conseil doit comprendre que tout le monde y perd quand on monte les communautés les unes contre les autres pour des services publics. »

« Il y a une chose que je peux promettre, a déclaré Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO. Nous avons des milliers de membres du SEFPO à Grey Bruce et ils n'auront pas peur d'aller cogner aux portes lors de la prochaine élection municipale pour rappeler aux électeurs la décision du conseil; nos membres à Grey Gables peuvent être assurés qu'ils auront l'appui de leur syndicat. »

La communauté organise un rassemblement ce vendredi 19 mai, à 14 heures, à l'extérieur de la maison Grey Gables. Tous les membres de la communauté, le personnel et les résidents sont invités à y participer. Vendredi, on célèbre la Journée des préposés aux services de soutien à la personne en Ontario. Il s’agit d’une bonne occasion de mettre en lumière le travail essentiel que font les préposés aux services de soutien à la personne pour garder nos proches en bonne santé, heureux et en sécurité.

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931