Skip to content
news_announcements_french.jpg

Ensemble, nous élirons un bon patron en juin prochain

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chers amis,

Le secteur public est un employeur qui offre de nombreux avantages, et celui qui me plaît le plus, c’est que nous pouvons élire un bon patron toutes les quelques années. Cette année, ces élections ont lieu le 7 juin, date à laquelle tous les Ontariens devraient se rendre aux urnes.

J’enverrai bientôt un courriel à tous les membres du SEFPO pour leur demander de nous aider en vue de ces élections. Guettez-en l’arrivée et répondez-y s’il vous plaît. C’est très important!

  • Nous voulons un bon patron, qui apprécie ses employés et le travail qu’ils accomplissent.
  • Un patron qui n’enverra pas notre travail à des multinationales indifférentes et peu fiables de la trempe de Carillon.
  • Un bon patron qui comprend qu’investir dans ses employés et dans le travail qu’ils effectuent, c’est contribuer à des communautés en meilleure santé et sécuritaires, ainsi qu’à notre prospérité à tous et à toutes.

Mais comment déterminer lequel des patrons qu’on nous propose est le bon? Comment savoir lequel des candidats défendra les services publics et lesquels les abandonneront?

Ici au SEFPO, les membres de la campagne Ça nous appartient travaillent d’arrache-pied pour vous aider à déterminer tout cela. 

Nous avons lancé la campagne avec en tête de faire des services publics et de la privatisation des questions centrales dans le cadre de ces élections provinciales. Et ça fonctionne. Plus de 50 000 personnes se sont jointes à la campagne, et un sondage d’opinion publique récent a révélé que plus de deux tiers des Ontariens préfèrent aujourd’hui les services publics à la privatisation.

La prochaine étape consiste à établir quels candidats sont d’accord avec nous et lesquels ne le sont pas.

Pour cela, nous allons bientôt lancer ce que nous avons appelé « Le Rapport Ça nous appartient ». Ce sera un rapport détaillé montrant ce que chaque candidat de chaque circonscription pense de la privatisation.

Et tandis que nous nous approchons des élections, nous vous demanderons de nous aider à faire en sorte que tous les candidats de votre circonscription examinent le sondage et le remplissent.

Mais une fois que le rapport sera terminé, nous aurons vraiment besoin de vous, car vous et vos collègues pourront l’utiliser pour choisir le bon candidat. Il y a fort à parier que si un candidat est en faveur de la privatisation, ce sera un mauvais patron.

Et souvenez-vous de cela, un mauvais patron n’est pas seulement mauvais pour vous et vos collègues, il est mauvais pour les services que vous fournissez, pour votre famille, pour votre communauté et pour tout l’Ontario.

Ainsi, cette année, assurons-nous d’élire un bon patron.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario