Déclenchement du compte à rebours vers une possible grève des inspecteurs de la sécurité de l'ONTS le 21 juillet

OPSEU / SEFPO flag

Toronto – Les inspecteurs de la sécurité, qui sont responsables de l’inspection des ascenseurs, des manèges dans les parcs d’attractions, des chaudières et des appareils sous pression, des centrales nucléaires et des installations qui stockent et manipulent des carburants, seront en position de grève légale le 21 juillet à 00 h 01. Le ministère du Travail a publié l’avis de non-constitution d’une commission le 4 juillet, ce qui amorce le compte à rebours de 17 jours avant le déclenchement légal d’une grève ou d’un lock-out. Les 170 inspecteurs de l’Office des normes techniques et de la sécurité (ONTS) sont représentés par le Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (OPSEU/SEFPO).

« En tant qu’inspecteurs de la sécurité, nous sommes rigoureux dans l’exécution des inspections et nous avons à cœur de garder tout le monde en sécurité sur tout le territoire ontarien – notre travail est une question de vie ou de mort. Nous négocions en faisant entendre une voix forte à l’ONTS parce que nous sommes des experts qualifiés qui travaillent en première ligne et nous savons ce qui est nécessaire pour assurer la sécurité des Ontariennes et des Ontariens », a déclaré Cory Knipe, président de l’équipe de négociation de la section locale 546 de l’OPSEU/SEFPO.

Les membres de la section locale 546 de l’OPSEU/SEFPO ont commencé les négociations contractuelles en novembre 2021, après leur adhésion au syndicat plus tôt en 2021. En mai 2022, à la suite d’un manque décevant de coopération de la part de leur employeur lors des réunions de négociation, les membres ont voté à 89 pour cent en faveur d’un mandat de grève.

« Les inspecteurs de la sécurité de l’ONTS ont adhéré à l’OPSEU/SEFPO en raison d’un besoin énorme de changement. Ils luttent pour obtenir des changements qui permettront d’améliorer la sécurité communautaire. Ils méritent d’être respectés durant les négociations avec leur employeur. L’OPSEU/SEFPO soutient les membres de la section locale 546 à chaque étape », a déclaré JP Hornick, la présidente de l’OPSEU/SEFPO.

Les inspecteurs de la sécurité travaillent dans toutes les régions de l’Ontario, assurant ainsi le respect des lois sur la sécurité.

« Nous sommes déterminés à négocier équitablement et à conclure un contrat solide – un contrat qui reflète notre valeur et respecte notre expertise. Nous espérons que l’ONTS commencera à faire de même afin que nous puissions éviter la grève et nous focaliser sur la sécurité de l’Ontario », a ajouté Cory Knipe.

Des dates de médiation sont prévues pour l’équipe de négociation de la section locale 546 de l’OPSEU/SEFPO et l’ONTS avant le 21 juillet, la date possible du début la grève.

Renseignements : Kelsea Mahabir, agente des communications de l’OPSEU/SEFPO, 647-528-2740; opseucommunications@opseu.org

TSSA safety inspectors on strike now

#Strikeforsafety