Après vingt ans, les images d’horreur restent gravées dans nos mémoires

One U.S. and one American flag fly side-by-side against the backdrop of an office building
Facebook
Twitter
Email

Les événements épouvantables du 11 septembre 2001 ont à jamais changé notre monde.

Près de 3 000 personnes innocentes ont perdu la vie, dont plus de 400 premiers intervenants. Bien d’autres des héros qui ont répondu à l’appel ce jour-là ont développé des maladies physiques et mentales. Beaucoup d’entre eux continuent de mourir en raison de l’exposition aux éléments toxiques relâchés dans l’atmosphère suite à l’effondrement des tours du World Trade Center.

Nous pleurons tous ceux et toutes celles qui ont perdu leur vie le 9 septembre 2001, en particulier les Canadiens et leurs familles qui ont été directement touchés. Nous rendons hommage aux individus altruistes qui ont donné leur vie pour nous protéger contre cet acte terroriste insensé.

Le même esprit se révèle chez les travailleurs de première ligne qui nous aident à traverser la pandémie de COVID-19 aujourd’hui.

Ces deux situations sont de parfaits exemples de la fonction publique à son meilleur et nous sommes remplis d’admiration pour nos héros des premières lignes et les sacrifices qu’ils consentent chaque jour.

Warren (Smokey) Thomas, président de l’OPSEU/SEFPO
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO