opseu_in_the_news_fr.jpeg

Unifor et le CTC accueillent avec plaisir l'aide du président Thomas

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas with CTV headline: OPSEU seeks to repair rift between Unifor and Canadian Labour Congress.
Facebook
Twitter
Email

Stations de télévision et journaux de tout le pays rapportent qu’Unifor et le Congrès du travail du Canada (CTC) sont optimistes quant aux efforts de rétablissement de la paix déployés par Warren (Smokey) Thomas, le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO) pour mettre fin au conflit en cours sur le droit des travailleurs de choisir le syndicat qui devrait les représenter.

Le Globe and Mail, CTV News et The National Observer ont tous parlé du rôle que joue le président Thomas pour rapprocher les deux parties. 

« Cela est de bon augure. C'est un pas dans la bonne direction », a déclaré le président d’Unifor, Jerry Dias. Hassan Yussuff, président du CTC, a déclaré qu’il acceptera toute l’aide qu’on voudra bien lui offrir parce que « c'est toujours décevant d’avoir un conflit dans notre famille syndicale ».

Monsieur Thomas s’est dit optimiste de pouvoir, avec le SEFPO, les aider à résoudre le conflit. 

« Je ne tiens pas à voir la centrale syndicale s’effondrer. Je ne vais certes pas rester assis à rien faire », a déclaré Monsieur Thomas. « Cela peut s’arranger. On est tous du même avis. Mais cela demande du travail et nous devons nous asseoir ensemble pour en parler. »