Menu
Menu
opseu_in_the_news_fr.jpeg

Notre syndicat met en garde le gouvernement contre les restrictions salariales

Notre syndicat met en garde le gouvernement contre les restrictions salariales

First Vice-President/Treasurer Eduardo (Eddy) Almeida opens the breakfast at the lobby day at Queen’s Park
First Vice-President/Treasurer Eduardo (Eddy) Almeida opens the breakfast at the lobby day at Queen’s Park
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le Toronto Sun a réagi à la demande que le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, a faite au gouvernement d’abandonner le projet de loi 124, lequel vise à limiter les augmentations salariales dans le secteur public à un pour cent par année sur trois ans. Selon M. Almeida, ce projet de loi est en directe violation du droit constitutionnel à la négociation collective libre et équitable.

« À l’instar de sa propagande ridicule sur la taxe sur les émissions carboniques, (le premier ministre Ford) est déterminé à gaspiller du temps, des efforts et, possiblement, beaucoup de fonds publics dans une confrontation juridique avec les travailleurs, de l’argent qui pourrait être utilisé pour assurer le maintien et l’amélioration des services publics » (traduction libre), a déclaré M. Almeida au Toronto Sun.

« C'est encore une autre technique d’intimidation maladroite d’un gouvernement qui nous avait promis d’adopter un nouveau ton après s’être caché pendant cinq mois. »