Division des Employés de la régie des alcools

Mise à jour sur les changements au niveau de la disponibilité des travailleurs occasionnels de la LBED

Le message suivant a été envoyé vendredi après-midi dernier à tous les membres de la Division des employés de la Régie des alcools (LBED) :

Le syndicat a entendu dire que les représentants et représentantes du service à la clientèle occasionnels doivent désormais signer de nouveaux formulaires de disponibilité qui changent les exigences en matière de disponibilité les vendredi, samedi et dimanche. Nous comprenons que cette nouvelle exigence de l’employeur cause des problèmes pour de nombreux membres, en particulier ceux qui ont des responsabilités familiales, ou ceux qui ont un autre emploi à temps partiel pour compléter le peu d’heures accordées par la LCBO, qui refuse de garantir les heures de travail des employés occasionnels.

Malheureusement, il devient tout à fait clair que la LCBO n'est pas intéressée à établir un environnement de travail positif ou une relation saine avec le SEFPO et les membres de la LBED. Au lieu de ça, nous voyons une haute direction qui continue de prendre une série de mesures qui ne font qu’entraîner des conflits supplémentaires. Nous sommes convaincus que cette dernière mesure prise par l’employeur est en violation des dispositions de la Loi sur les relations de travail de l'Ontario sur la période de gel des conditions de travail.

Le syndicat rassemble actuellement des données et s’efforce de déterminer quel est le meilleur mécanisme pour contester les actions de l’employeur. Entre temps, nous tenons à vous assurer qu’aucun membre n’est discipliné ou licencié en raison de ces changements. En conséquence, nous recommandons aux membres menacés de mesures disciplinaires parce qu’ils ne se conforment pas aux directives de leurs supérieurs de signer le nouveau formulaire de disponibilité, et d’indiquer qu’ils le font sous la contrainte. D’autre part, les membres devraient soumettre les formulaires avec leur disponibilité habituelle et, en cas de refus de l’employeur, ils devraient immédiatement déposer un grief. En outre, si l’employeur vous demande de travailler pendant les nouvelles heures de disponibilité requises, nous vous conseillons de vous conformer aux nouvelles exigences jusqu’à ce que nous ayons eu la chance de contester les actions de l’employeur.

Les membres qui souhaitent soumettre de la documentation (c.-à-d., formulaires de disponibilité, congés approuvés pour fins de semaine, etc.) en ce qui concerne le changement apporté aux heures de disponibilité peuvent l’envoyer à Steve Nield à l'adresse snield@opseu.org.

Si vous avez d’autres questions à ce sujet ou à propos des négociations, écrivez-nous à l’adresse LBEDbargaining@opseu.org.

En solidarité,

Denise Davis
Présidente, Division des employés de la Régie des alcools