Skip to content

Nous devons arrêter la propagation de la haine liée au coronavirus

Warren (Smokey) Thomas in a blue suit standing at a podiu
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le coronavirus est une nouvelle maladie qui peut être mortelle et semble pouvoir se propager rapidement. Les gens ressentent une certaine crainte et c’est acceptable.

Ce qui est inacceptable, et qui sera toujours inacceptable, c’est de laisser sa peur se transformer en haine.

Je suis préoccupé par des rapports alarmants qui montrent que la crainte du coronavirus réveille les stéréotypes racistes envers les Chinois et les Asiatiques :

  • Faire porter le blâme de la maladie sur la communauté chinoise.
  • Assumer que vous êtes plus susceptible de contracter la maladie d’une personne originaire d’Asie, ou même simplement assumer qu’elle pourrait l’avoir.
  • Éviter les restaurants ou commerces asiatiques.

Ce sont tous des exemples d’un racisme qui semble se propager plus vite dans les médias sociaux que la maladie elle-même. Cela doit cesser.

Pour éviter la propagation du coronavirus, les experts de la lutte contre les maladies disent que nous avons tous un rôle à jouer : se laver les mains et couvrir la bouche quand on éternue.

Nous avons également tous un rôle à jouer dans la lutte contre le racisme. Nous devons comprendre que ni un pays ni une culture n’est à blâmer pour n’importe quelle maladie. Et nous devons réfléchir avant de parler, sur les médias sociaux en particulier.

J’ai la conviction que nous vaincrons le coronavirus, mais faisons en sorte de ne pas le laisser nous contaminer par la haine.

En solidarité,

Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO