Hebdo Ça nous appartient - Coup du chapeau contre la privatisation

Hebdo - Ca nous appartient. L'actualite de notre mouvement visant a proteger les services publics de la privatisation
Facebook
Twitter
Email

La campagne Ça nous appartient du SEFPO publie chaque semaine un bulletin appelé Hebdo Ça nous appartient. C’est un tour d’horizon des nouvelles et de l’information sur le mouvement grandissant visant à protéger nos communautés de la privatisation.

Pour recevoir le bulletin directement, inscrivez-vous sur le site Web de la campagne Ça nous appartient. Vous pouvez également suivre la campagne sur sa page Facebook et son flux Twitter .

Voici le dernier numéro d’Hebdo Ça nous appartient


Le coup du chapeau contre la privatisation

Cette semaine, nous vous parlons de trois exemples inspirants de victoire contre la privatisation au Canada.

Une de ces victoires concerne la privatisation des aéroports.

Une autre parle de victoire contre la privatisation de l’électricité.

Mais avant tout, le Sun Times d’Owen nous parle d’un « espoir renouvelé » dans la campagne visant à sauver le foyer de soins de longue durée Grey Gables d’une éventuelle liquidation.

Après plus d’un an de sensibilisation et d’organisation, les militants et mobilisateurs de la campagne Ça nous appartient dans le comté de Grey sont sur le point de remporter une victoire importante dans leur campagne visant à sauver Grey Gables, leur foyer de soins de longue durée.

L’an dernier, le Conseil du comté de Grey avait voté en faveur d’un projet de liquidation de la maison Grey Gables, forçant plus de 100 résidents à déménager dans un établissement privé à Durham.

La communauté était outrée et l’a montré. Les résidents ont rempli des salles de rencontres communautaires et inondé leurs conseillers de comté de courriels et messages téléphoniques. Ils ont également envoyé des centaines de messages au ministre de la Santé, exigeant davantage de fonds pour les soins de longue durée publics.

Un groupe d’anciens préfets du comté de Grey s’est même joint à la mêlée, rédigeant une lettre disant que quelque chose sentait mauvais dans ce projet de privatisation.

Après la réunion du Conseil du comté de Grey qui a eu lieu hier, on peut dire que toutes ces activités militantes ont enfin porté fruit.

Les membres du conseil ont parlé de revenir sur leur décision en acceptant une nouvelle proposition du personnel qui permettrait de maintenir Grey Gables entre les mains du public, de construire un nouveau foyer de soins de longue durée à Durham et même d’économiser.

Le Conseil du comté se prononcera sur cette nouvelle proposition peut-être aussi tôt que le 10 mai.

Si vous vivez dans le comté de Grey, cliquez ici pour trouver l’adresse courriel de votre conseiller local. Envoyez-lui un courriel pour l’encourager à sauver Grey Gables.

Si vous ne vivez pas dans le comté de Grey, vous pouvez quand même aider notre mouvement à protéger les services publics à travers la province. Cliquez ici pour inviter vos amis, votre famille et vos collègues à rejoindre notre mouvement afin de sauver encore davantage de services publics dans nos petites et grandes communautés!

Dans les nouvelles

Victoire pour les aéroports publics au Canada

The Globe and Mail mentionne que les libéraux du fédéral ont abandonné leur projet de privatisation des aéroports du pays.

« C’était comme un nuage noir qui planait sur les aéroports et cette décision nous rassure », a déclaré Marc Laroche, PDG de l’Administration aéroportuaire d'Ottawa, un des principaux adversaires du projet de privatisation des aéroports.

« [Le ministre des Transports Marc Garneau] a confirmé que le projet n’est pas activement à l’étude. Ça m’a fait plaisir de l'entendre. »

Même le Toronto Sun admet maintenant que la privatisation de l’électricité était une erreur

Dans un éditorial, The Toronto Sun a reconnu qu’un des premiers détracteurs du projet de privatisation de l’électricité avait raison depuis le début.

« Les préoccupations exprimées par l’ancien chef du NPD de l’Ontario, Howard Hampton, en ce qui concerne l’électricité, tandis qu’il se présentait au poste de premier ministre en 2003, avaient été qualifiées d’obsession par le Globe & Mail. Il est possible que nous nous soyons nous aussi moqués de lui », ont écrit les rédacteurs du Sun.

« En fait, il s’avère que Monsieur Hampton annonçait en fait la calamité électromagnétique à venir, et que ses préoccupations politiques sur la privatisation de l’électricité et les taux croissants étaient prophétiques. »

Activités de la campagne Ça nous appartient

Assemblée publique de Mississauga pour faire de la privatisation un enjeu électoral

19 h à 21 h, mardi 22 mai, Centre communautaire et bibliothèque Mississauga Valley, 1275, boul. Mississauga Valley

Assemblée publique de Toronto pour faire de la privatisation un enjeu électoral

19 h à 21 h, jeudi 24 mai, The 519, 519, rue Church

Assemblée publique de Scarborough pour faire de la privatisation un enjeu électoral

19 h à 21 h, mercredi 30 mai, Centre communautaire Malvern, 30, chemin Sewells