Hebdo Ça nous appartient - Les dangers de l'alcool dans les magasins de quartier

Hebdo - Ca nous appartient. L'actualite de notre mouvement visant a proteger les services publics de la privatisation
Facebook
Twitter
Email

La campagne Ça nous appartient du SEFPO publie chaque semaine un bulletin appelé Hebdo Ça nous appartient. C’est un tour d’horizon des nouvelles et de l’information sur le mouvement grandissant visant à protéger nos communautés de la privatisation.

Pour recevoir le bulletin directement, inscrivez-vous sur le site Web de la campagne Ça nous appartient. Vous pouvez également suivre la campagne sur sa page Facebook et son flux Twitter .

Voici le dernier numéro d’Hebdo Ça nous appartient


Les dangers de l’alcool dans les magasins de quartier

Doug Ford a dit qu’il ferait tout pour privatiser les services publics.

Et aujourd’hui, il nous fait la promesse dangereuse d’accélérer la privatisation de la vente d’alcool.

« Cela relève de la stupidité absolue et c’est irresponsable », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, suite à la promesse de monsieur Ford de privatiser la vente d’alcool aux magasins de quartier et dans un plus grand nombre de magasins d’alimentation. » « C’est formidable pour le secteur privé, mais merdique pour les Ontariens. »

« Mettre l’alcool à côté du lait sur les étagères envoie un message négatif aux enfants et aux jeunes qui sont fortement influençables », a encore dit Monsieur Thomas. « L’alcool est déjà la principale cause de décès chez les adolescents. On ne devrait pas faciliter l’accès à l’alcool pour ce groupe de citoyens. »

La privatisation de la vente d’alcool nuit à nos finances, entraînant une baisse des revenus pour les services publics et une hausse des prix pour le consommateur.

Pour nous aider à passer le mot en ce qui concerne les dangers de la privatisation de la vente d’alcool, et la privatisation en général, cliquez ici.

Dans les nouvelles

L’Ontario se fait avoir avec la vente de ses casinos

Dans le Globe and Mail, David Zarnett, professeur à l’Université de Toronto, analyse la récente privatisation de centres de jeux dans le Grand Toronto et conclut que le gouvernement a gagné bien moins qu’il n’aurait dû avec cette nouvelle vente.

« À l’instar de la vente de l’autoroute 407, cette vente implique un transfert massif de richesses du gouvernement de l’Ontario et, en fin de compte, de tous les Ontariens, au secteur privé », a dit M. Zarnett. « C’est un autre exemple de l’inaptitude du gouvernement à tirer la plus grande valeur de ses biens. »

Les chemins de fer East Coast du R.-U. renationalisés tandis que la lutte contre la privatisation se poursuit

Pour la troisième fois en dix ans, des entreprises privées ont échoué dans leurs efforts visant à privatiser les chemins de fer East Coast du R.-U., les retournant aux mains du public.

« Trois entreprises privées ont échoué sur la ligne East Coast en 10 ans. La seule période de succès de cette ligne de chemins de fer a été enregistrée lorsque l’entreprise était aux mains du public », a tweeté Andy McDonald, porte-parole de l’opposition en matière de transports. « [Les conservateurs] attribuent ces échecs au nombre de passagers. »

Professeurs : La privatisation favorise la discrimination

Des universitaires lancent un nouvel avertissement relativement aux conséquences imprévues de la privatisation.

Selon The Conversation, des professeurs de l’Université Rutgers et de l’Université d’Anvers ont étudié la privatisation et conclu que les services privatisés étaient de qualité inférieure pour les citoyens racialisés et issus d’une minorité.

« Nos recherches suggèrent que la privatisation des services sociaux, tels que les soins de santé, peut contribuer à restreindre l’accès aux groupes perçus comme étant plus difficiles à servir en raison de barrières linguistiques et de différences culturelles », ont conclu les professeurs. « Malheureusement, ces personnes sont souvent celles qui ont le plus besoin de ces services. »

Activités de la campagne Ça nous appartient

Assemblée publique de Mississauga pour faire de la privatisation un enjeu électoral

Le dimanche 22 mai de 19 h à 21 h, Centre communautaire et bibliothèque Mississauga Valley, 1275, boul. Mississauga Valley

Assemblée publique de Toronto pour faire de la privatisation un enjeu électoral

Le jeudi 24 mai de 19 h à 21 h, The 519, 519, rue Church

Assemblée publique de Scarborough pour faire de la privatisation un enjeu électoral

Le mercredi 30 mai, de 19 h à 21 h, Centre culturel chinois du Grand Toronto, 5183, avenue Sheppard est, Scarborough