Skip to content

Hebdo Ça nous appartient – Merci de nous avoir aidés à concevoir notre sondage auprès des candidats

Hebdo - Ca nous appartient. L'actualite de notre mouvement visant a proteger les services publics de la privatisation
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La campagne Ça nous appartient du SEFPO publie chaque semaine un bulletin appelé Hebdo Ça nous appartient. C’est un tour d’horizon des nouvelles et de l’information sur le mouvement grandissant visant à protéger nos communautés de la privatisation.

Pour recevoir le bulletin directement, inscrivez-vous sur le site Web de la campagne Ça nous appartient. Vous pouvez également suivre la campagne sur sa page Facebook et son flux Twitter.

Voici le dernier numéro d’Hebdo Ça nous appartient


Merci de nous avoir aidés à concevoir notre sondage auprès des candidats

Un gros merci de la campagne Ça nous appartient aux nombreuses personnes qui ont pris le temps de nous aider à choisir les questions à poser à tous les candidats aux prochaines élections!

We Own It report cover

Plus de 1 500 personnes ont contribué au choix des questions à poser aux candidats aux élections. Bon nombre d’entre vous ont suggéré des questions auxquelles nous n’avions même pas songé.

Nous allons maintenant passer en revue vos réponses et nous publierons bientôt notre sondage final auprès des candidats, que nous pouvons déjà tous et toutes encourager à remplir.

Ensemble, nous allons découvrir ce que chaque candidat de chaque circonscription pense en ce qui concerne les services publics et la privatisation.

Invitez vos amis, les membres de votre famille et vos collègues à se joindre à nous!

Dans les nouvelles

Le « groupe d’experts » du maire dit non à la privatisation de l’eau à Pittsburgh

Le maire de Pittsburgh a demandé à un groupe d’experts composé de leaders des milieux des affaires, communautaires et universitaires si la privatisation du réseau municipal de distribution d’eau serait une bonne chose. Ils ont dit non.

« Le groupe recommande de garder la Pittsburgh-Water-and-Sewer-Authority entre les mains du public », a écrit le groupe dans The Pittsburgh Post-Gazette. « Compte tenu des progrès réalisés au cours de l’année… créer un service d’eau et d’égouts de classe mondiale engagé à fournir de l’eau potable à des prix abordables. »

La principale raison de la recommandation du groupe d’experts est que le privé coûte trop cher.

« Une compagnie privée a l’obligation de fournir un certain rendement à ses investisseurs, ce qui contribuerait inévitablement à une augmentation des tarifs », selon le groupe, qui ajoute que « la privatisation augmente considérablement le coût du financement des projets des réseaux d’eau et d'égout ».

À qui appartiennent des douzaines de dispensaires de distribution de méthadone de l'Ontario?À une société texane!

Une société texane a acheté les 72 dispensaires de traitements de substitution aux opiacés, 19 pharmacies et un centre de traitement en établissement qui appartenaient autrefois à une compagnie appelée Canadian Addiction Treatment Centres.

Selon des experts en soins de santé, la vente soulève de sérieuses questions sur la façon dont le traitement des toxicomanies est financé en Ontario.

« Notre Régime d’assurance-santé de l’Ontario (RASO) devrait vraiment s’interroger sur le fait que cette compagnie américaine a vu en cette chaîne de dispensaires une occasion d’investissement à saisir », a souligné le Dr Melson Kahan au The Globe and Mail.

La privatisation d’un fonds environnemental, du « vandalisme économique »

Le Comité des Comptes publics du Royaume-Uni a critiqué le gouvernement pour avoir privatisé une organisation de financement environnemental appelée la Green Investment Bank.

« Cela confirme nos pires craintes, soit que cette institution révolutionnaire, unique au monde, a été supprimée pour un gain à court terme, sans évaluer de façon appropriée son impact transformationnel ou son potentiel inexploité », a déclaré Ed Matthew, analyste des politiques dans Business Green.

« C’est du vandalisme économique de premier ordre par un ministère du Trésor qui a passé 200 ans à lutter contre la notion de banque publique. Ils voulaient la tuer avant même qu’elle soit établie. Ils ont réussi et nous en sommes tous et toutes un peu plus pauvres. »

Activités de la campagne Ça nous appartient

Joignez-vous à la campagne Ça nous appartient dans le cadre du match des Spitfires de Windsor

Le mardi 27 mars, de 19 h à 22 h, Centre WFCU, Windsor (Ontario)

Assemblée publique sur la privatisation à Ottawa

Le mercredi 28 mars, de 19 h à 20 h 30, Centre Sportsplex de Nepean, salle F
Plus d’info

Assemblée publique sur les services publics à Kenora

Le mercredi 4 avril, à 18 h 30, au Lakeside Inn, à Kenora
Plus d’info