Skip to content
news_notices_french.jpg

Nous appuyons vos présidents de section locale des Services correctionnels parce qu'ils vous appuient

Warren (Smokey) Thomas
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chères amies, chers amis, 

La deuxième vague déferle maintenant sur nous et elle s’annonce encore plus dangereuse et mortelle que la première.  Mais vous revenez tous les jours en première ligne parce que vous avez un travail important à faire. Et au nom de l’ensemble du Conseil exécutif du SEFPO, j’aimerais vous en remercier, car vous bravez le danger pour assurer la sécurité de tout le monde dans votre communauté. 

Nous vous invitons à rester à l’affût pour une série virtuelle de sessions d’engagement et de questions-réponses que nous organiserons bientôt pour votre institution ou région. Nous voulons entendre ce que vous avez à dire et savoir ce que nous pouvons faire pour vous aider à mieux faire votre travail et à le faire en toute sécurité. 

J’aimerais également exprimer ma reconnaissance aux présidents de section locale des Services correctionnels.  Non seulement ils travaillent une journée complète, mais ils font également des heures et des heures de bénévolat en dehors de leurs journées de travail pour améliorer votre sécurité et vos conditions de travail. 

Avant la pandémie, et certainement pendant la pandémie, ils ont mis l’accent sur la solidarité avec vos collègues afin que votre groupe soit uni pour demander à vos gestionnaires de faire le maximum pour prévenir les éclosions et assurer votre sécurité. Et ça a marché : l’Ontario peut se vanter d’avoir les prisons les plus sécuritaires du pays.  Et une fois que la pandémie sera derrière nous, ils continueront de consolider votre unité afin de préparer la prochaine ronde de négociations dans les Services correctionnels. 

Le SEFPO appuie pleinement les présidents de section locale des Services correctionnels, parce qu’ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour vous appuyer. Chaque jour, ils placent vos intérêts, et ceux de la communauté, avant les leurs. 

Si seulement la CSN faisait de même.  La CSN choisit malheureusement de faire le contraire.  À une époque où il n’a jamais été aussi important de préserver l’unité dans les Services correctionnels, la CSN cherche à diviser. À une époque où il n’a jamais été aussi important de soutenir les dirigeants syndicaux, la CSN attaque les dirigeants syndicaux et les membres qui soutiennent le SEFPO dans les médias sociaux. Cela en dit long sur leur crédibilité. 

Et à une époque où il n’a jamais été aussi important de tenir compte des avertissements des responsables de la santé publique concernant les rassemblements publics – le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario exhorte tout le monde à s’abstenir de tout contact dans les points chauds et cercles sociaux.  Le gouvernement demande aux gens d’éviter les contacts étroits avec les personnes en dehors de leur propre foyer. Et la CSN se déplace pourtant d’une institution à l’autre et organise des rassemblements qui mettent non seulement votre santé en danger, mais aussi celle de tous les membres de votre famille et communauté.  Cela en dit long sur leur désespoir. 

La CSN prétend avoir votre appui, mais elle veut simplement mettre la main sur votre portefeuille. Parce qu’elle perd des membres et de l’argent, la CSN met tout en péril, y compris votre santé et sécurité, pour faire main basse sur vos cotisations. 

Si vous cherchez un véritable soutien, ne comptez pas sur la CSN. Faites plutôt confiance aux personnes qui ont prouvé jour après jour, année après année, qu’elles ont vos meilleurs intérêts à cœur : le président ou la présidente de votre section locale. 

Nous avons l’appui de vos présidents, parce que vous les appuyez. 

Aujourd’hui. Hier. Demain. 

En solidarité,
Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO