Skip to content

Nous voyons rouge parce que les femmes sont encore dans le rouge

Salaire egal
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Il est ridicule qu’en 2019, les femmes n’aient pas encore atteint la parité des sexes. Il est encore plus ridicule que nous ayons un gouvernement provincial qui tienne mordicus à laisser les choses tel quel.

Avec les femmes en Ontario gagnant actuellement en moyenne 77 cents par dollar gagné par un homme, il faut environ 16 mois de travail à une femme pour gagner le même montant d’argent qu’un homme gagne en un an. C’est pourquoi la Journée de l’égalité salariale est le 9 avril cette année, parce que cela a pris aux femmes en moyenne jusqu’au 9 avril pour gagner ce qu’un homme moyen a gagné en 2018.

Malheureusement, les choses ne vont probablement pas changer en 2019 vu que le Nouvel An n’a rien apporté de bon pour l’équité salariale en Ontario. Le gouvernement Ford a annulé l’augmentation du salaire minimum à 15 $, qui était prévue pour le 1er janvier. Avec la surreprésentation des femmes dans les emplois peu rémunérés, mettre un frein à l’augmentation du salaire minimum ne peut que les affecter en plus grand nombre.

À cette époque l’an dernier, nous fêtions une victoire majeure pour l’égalité salariale, tandis que le gouvernement libéral précédent adoptait la Loi sur la transparence salariale, qui permet aux employés de connaître la structure salariale de leur lieu de travail, de façon qu’ils puissent parler d’égalité salariale. La Loi sur la transparence salariale revêt une importance particulière principalement dans les milieux non syndiqués, où les employés qui parlent des salaires peuvent être disciplinés, voire même licenciés.

En novembre dernier, M. Ford a décidé de remiser la Loi sur la transparence salariale. Elle devait entrer en vigueur le 1er janvier. Au lieu de cela, il en laisse la date de mise en œuvre au choix de la lieutenante-gouverneure. Personne ne sait quand le jour viendra.

Le SEFPO est fier d’être membre de la Coalition d’équité salariale de l’Ontario, qui est composée de groupes de femmes, de chefs d’entreprise, d’organismes communautaires et d’autres syndicats.

Voici quelques façons de s’impliquer en aidant les femmes à gagner le salaire qu’elles méritent, parce que la justice économique pour les femmes est la justice économique pour tous :

  • Joignez-vous à nous dans le cadre de notre rassemblement de la Journée de l’égalité salariale, qui aura lieu le 9 avril entre 10 h 30 et 12 h 30, au 400 de l’avenue University, à Toronto.
  • Portez du rouge, la couleur de la Journée de l’égalité salariale. Le rouge nous rappelle que les femmes sont encore « dans le rouge » lorsqu’il s’agit d’équité salariale.
  • Communiquez avec le gouvernement de l’Ontario et envoyez un message pour dire que c’est inacceptable qu’en 2019 les femmes gagnent encore moins que les hommes.
  • Suivez la Coalition d’équité salariale de l’Ontario sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube, et aidez-nous à passer le mot.
  • Parlez de l’égalité salariale à vos collègues, à vos voisins et à vos communautés.

Président Warren (Smokey) Thomas
Premier vice-président/trésorier Eduardo (Eddy) Almeida