Le Mois de l’histoire des femmes : Octobre 2021

PWC Logo
Facebook
Twitter
Email

Octobre est le Mois de l’histoire des femmes, qui comprend la Journée internationale de la fille, le 11 octobre, et la Journée de l’affaire « personne », le 18 octobre. Ce mois-ci est consacré à promouvoir les droits des femmes et des filles dans le monde entier, y compris le droit de ne pas être victimes de violence et d’abus, ainsi que l’égalité des chances dans des domaines tels que le droit, l’éducation, l’alimentation et les soins de santé.

Ce mois-ci marque également un moment charnière dans l’histoire du Canada, alors que ce même mois, en 1929, on prenait la décision d’inclure les femmes dans la définition juridique de « personne ». Ce fut un moment décisif dans la quête de l’égalité des droits au Canada, avec une décision selon laquelle les Canadiennes devenaient des « personnes » et bénéficiaient du droit de vote. En outre, cette décision a ouvert la voie à une participation accrue des femmes à la vie publique et politique.

La pandémie de COVID-19 a révélé des inégalités flagrantes entre les sexes dans notre société. Les femmes, et en particulier les femmes noires et autochtones, ont été les plus touchées par les répercussions sociales et économiques de la pandémie.

Plus de femmes que d’hommes ont perdu leur emploi et beaucoup portent le fardeau physique et affectif de leur rôle de dispensatrices de soins, tant à des enfants qu’à des personnes âgées. Avec la scolarisation virtuelle et les garderies fermées, les femmes ont assumé la majeure partie des responsabilités domestiques, les obligeant souvent à réduire leurs heures de travail, à renoncer à avancer dans leur carrière, voire même à quitter leur emploi. Le temps passé à ne pas travailler affecte les revenus d’une vie entière, ce qui conduit à un cycle perpétuel d’inégalités de revenus et d’écarts salariaux entre les sexes. En 2021, les femmes ne gagnent toujours que 82 cents pour chaque dollar gagné par les hommes.

La violence sexiste a également augmenté pendant la COVID-19, et les femmes continuent d’être la cible la plus vulnérable.

Toutefois, tout n’est pas perdu. Cette année, le thème du Mois de l’histoire des femmes est « Les femmes qui marquent l’histoire aujourd’hui ». Il souligne l’apport des femmes et des filles courageuses qui ont fait une impression durable en tant que chefs de file dans leurs domaines. Aujourd’hui plus que jamais, les employeurs examinent les pratiques dans des domaines comme l’embauche et la promotion du personnel afin d’essayer de créer une plus grande équité, en particulier pour les femmes noires et autochtones. 

À l’OPSEU/SEFPO, les femmes représentent plus de la moitié de l’effectif membre. Nous reconnaissons et valorisons le rôle que jouent les femmes dans la solidarité de notre syndicat en tant que dirigeantes, défenseures et travailleuses. Pendant la pandémie, elles ont été aux premières lignes pour fournir l’expertise et les services professionnels indispensables dans leurs différents milieux de travail. Leurs contributions à la solidarité et à la force de notre syndicat sont inestimables.

Nous leur dédions le Mois de l’histoire des femmes.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas
Président de l’OPSEU/SEFPO

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier, OPSEU/SEFPO