Skip to content
opseu_child_treatment_fr.jpg

Les travailleurs de la Maison Morton votent à 100 % en faveur d’une grève

Barrie – Les travailleurs de la Maison Morton membres de la section locale 355 du SEFPO ont donné à leur équipe de négociation un mandat de grève de 100 pour cent tandis que l’employeur continue de refuser les modestes demandes de ses travailleurs.

« C’est une question de salaires équitables », a déclaré Steve Young, le président de l’équipe de négociation. « Nous n'avons pas vu d’augmentations salariales importantes depuis 2002. Pendant ce temps, le coût de la vie n’a pas baissé. Nos employés à temps plein et à temps partiel se battent pour joindre les deux bouts. »

L’employeur refuse d’accorder une augmentation salariale au personnel à plein temps et la maigre augmentation qu’il propose pour les travailleurs à temps partiel fera peu pour résoudre le grave problème de roulement à ces postes. Les travailleurs de la Maison Morton soutiennent la réinsertion sociale des jeunes qui ont des démêlés avec la justice.

« Les salaires sont si bas que notre employeur n’arrive même pas à garder son personnel à temps partiel », a déclaré Monsieur Young. « Et presque chacun de nous, les temps plein y compris, a un deuxième et un troisième emploi pour pouvoir s’en sortir. » Les employés à temps plein de la Maison Morton gagnent 6 $ de moins à l’heure (jusqu’à 8 $ pour les temps partiel) que les travailleurs d’organisations similaires dans la province.

Tandis qu’elle refuse de porter les salaires à un niveau décent, la direction continue de trouver les fonds dont elle a besoin pour faire des rénovations et des achats coûteux, dont un robinet à 600 $ et de nouveaux canapés en cuir.

« C’est un peu exagéré qu’un employeur qui crie famine dépense à tort et à travers comme ça », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Franchement, c'est inacceptable. Aucun travailleur à temps plein ne devrait avoir besoin d’un deuxième emploi pour survivre. »

La Maison Morton compte 16 employés, neuf à temps plein et sept à temps partiel. Le foyer fournit la garde en milieu ouvert aux garçons de 12 à 17 ans.

Pour plus d’information : Haylie Lufman, membre de l’équipe de négociation de la section locale 355 du SEFPO, 705-238-1785