Skip to content
organizing_opseu_french_banner.jpg

Les travailleurs d'une autre clinique d’aide juridique – les Services juridiques communautaires de Scarborough Ouest – adhèrent au SEFPO

Agences communautaires, Secteur cinq
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les travailleurs de première ligne, les avocats et les parajuristes des Services juridiques communautaires de Scarborough Ouest ont voté en faveur de leur adhésion au SEFPO et se joignent ainsi à un nombre croissant de cliniques et de travailleurs d’aide juridique au sein du syndicat.

« Félicitations à tous ces nouveaux membres », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Toujours plus de travailleurs de première ligne des services d’aide juridique choisissent chaque semaine d’adhérer au SEFPO et nous souhaitons une chaleureuse bienvenue à chacune et à chacun d’entre eux. »

« Il est clair que les compressions cruelles et drastiques de Doug Ford à Aide juridique Ontario et dans les cliniques juridiques communautaires ont des conséquences désastreuses dans la communauté. Ce n’est donc pas étonnant qu’un aussi grand nombre d’employés des cliniques d’aide juridique adhèrent ensemble au SEFPO pour défendre leurs droits, ainsi que les droits des personnes qu’ils aident. »

Depuis plus de 30 ans, les travailleurs de première ligne des Services juridiques communautaires de Scarborough Ouest aident les gens à défendre et à faire valoir leurs droits dans les domaines du travail, de la santé et de l’invalidité, du logement, des droits de la personne, de l’immigration et de l’aide au revenu. Ils procurent des services d’aide juridique dans neuf langues différentes.

« Les travailleurs des cliniques d’aide juridique, comme les Services juridiques communautaires de Scarborough Ouest, ont à cœur le bien-être des gens qu’ils aident », a déclaré Kareen Marshall, présidente de la Division des organismes communautaires du SEFPO. « Parce qu’ils veulent procurer les meilleurs services possibles, ils doivent parfois faire front ensemble pour réclamer de meilleures conditions de travail pour eux-mêmes. »

« Je me réjouis et je suis fière qu’ils aient décidé de faire front ensemble en adhérant au SEFPO. Ensemble, nous combattrons les compressions de Doug Ford et ferons en sorte que chaque personne puisse recevoir l’aide juridique dont elle a besoin. »