Skip to content
news_announcements_french.jpg

Travailler ensemble pour mettre fin à la pauvreté et à la faim

Feed Ontario logo
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Au SEFPO, nous appuyons depuis longtemps les banques alimentaires de l’Ontario et travaillons avec nos partenaires pour mettre fin à la pauvreté et à la faim dans les communautés de toute la province.

De gauche à droite : Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO, Kimbalin Kelly, drectrice générale par initérim, Feed Ontario; Rachel Dixon, directrice, Partenairats avec les entreprises et fondations, Feed Ontario; Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO

C’est pourquoi en 2018, le SEFPO a fièrement donné 20 000 $ pour aider Feed Ontario, l’équivalent de 60 000 repas nutritifs pour les personnes qui souffrent de la faim.

Autrefois appelé l’Ontario Association of Food Banks, Feed Ontario est un réseau de 130 banques alimentaires couvrant tous les coins de la province et servant plus de 500 000 Ontariens dans le besoin chaque année.

La générosité du SEFPO permet également de soutenir les initiatives de Feed Ontario suivantes :

  • La conférence de 2018 sur le logement abordable et la préparation aux urgences.
  • Le Déjeuner avec les députés provinciaux, à Queen’s Park, lequel a réuni 26 représentants de banques alimentaires et plus de 40 députés provinciaux.
  • La campagne de cartes postales pour le logement abordable que les clients des banques alimentaires peuvent remplir et envoyer aux députés provinciaux.

En tant que syndicat pour la justice sociale, le SEFPO croit à la justice et à l’équité, et s’engage à coopérer pour mettre fin à la pauvreté et à la faim en Ontario. Nous prenons notre engagement au sérieux et nous réjouissons d’avance de poursuivre notre partenariat avec Feed Ontario. »

Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO

Aucun Ontarien ne devrait manquer de nourriture; nous vivons dans un pays et dans une province qui sont riches. Nous pouvons absolument nous permettre de faire mieux et nous devons l’exiger de notre gouvernement. Nous devons prendre soin les uns des autres, de façon que l’Ontario demeure le meilleur endroit où vivre, travailler et élever une famille, et ce, pour la majorité des gens, pas seulement pour une minorité. »

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier du SEFPO