Skip to content
news_notices_french.jpg

La Journée mondiale de la santé mentale se focalise sur le milieu de travail

Ce 10 octobre 2017 marque le 25e anniversaire de la Journée mondiale de la santé mentale. Le thème de cette année, choisi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est la « santé mentale au travail ».

La santé mentale au travail est un problème préoccupant dans le monde entier. Au Canada, le coût des maladies liées à la santé mentale au travail pour l'économie canadienne est stupéfiant. Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), un centre de traitement de renommée mondiale établi à Toronto, où travaillent plus de 1 500 membres du SEFPO, estime que plus de 500 000 Canadiens sont incapables de travailler chaque semaine en raison de problèmes de santé mentale. On estime que ces problèmes de santé mentale coûtent à l’économie canadienne 51 milliards de dollars par an.

Mais la santé mentale ne se résume pas simplement à une question de dollars et de cents. Un milieu de travail hostile peut engendrer des troubles de l'anxiété, de la dépression et d'autres pathologies qui peuvent conduire à la toxicomanie, à des problèmes relationnels et même au suicide. Les problèmes de santé mentale, qui sont la principale cause de maladies au Canada, représentent environ un tiers des demandes de prestations d’invalidité.

« Si travailler est bon pour la santé mentale, un milieu de travail toxique peut engendrer des problèmes de santé physique et mentale », a déclaré l’OMS.

Les employeurs ont la responsabilité de créer des milieux de travail où l’on protège la santé mentale des travailleurs et les syndicats ont la responsabilité de s'assurer qu'ils le font.

Notre syndicat est un chef de file en ce qui a trait à la protection de la santé mentale au travail. Par exemple, le 17 octobre, notre Division de la santé mentale sera l'hôte d'une importante journée de lobbying à Queen's Park. Au cours de la discussion avec les députés, on abordera essentiellement les problèmes de violence dans les services de santé mentale et les conséquences physiques et mentales de ces actes de violence sur les travailleurs.

Chacun d'entre nous a un être cher, un proche ou un ami qui a dû faire face à des problèmes de santé mentale dans sa vie – un Canadien sur cinq selon les estimations du Centre de toxicomanie et de santé mentale. Dans de nombreux cas, ces problèmes sont liés à des facteurs de risque dans le milieu de travail. Cette année, à l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, j'encourage tous les membres du SEFPO à appuyer nos efforts pour créer un environnement de travail sain et sécuritaire afin de contribuer à une meilleure santé mentale pour tous les travailleurs.

En solidarité,

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario