Annonces bannière

Un Yom HaShoah particulièrement poignant cette année

Holocaust Remembrance Day. Candle lit in the Star of David
Facebook
Twitter
Email

La commémoration annuelle de Yom HaShoah, ou Jour commémoratif de l’Holocauste, les 27 et 28 avril, ne consiste pas seulement à honorer la mémoire de six millions de juifs assassinés durant l’Holocauste, mais aussi à nous souvenir des leçons de l’histoire. Ce n’est qu’en reconnaissant les dangers de l’antisémitisme et de la xénophobie que nous pourrons les combattre efficacement à leurs racines.

Il est alarmant de voir que les crimes haineux contre les juifs sont de nouveau en hausse au Canada. La Commission ontarienne des droits de la personne souligne le fait que l’antisémitisme s’intensifie en période de perturbations sociales – des conditions que nous voyons aujourd’hui. Tragiquement, cela a été le cas durant la pandémie, avec plus de 44 pour cent des actes de violence antisémite liés à la COVID.   En outre, les drapeaux nazis et les symboles et messages racistes et antisémites sont de plus en plus fréquents dans les manifestations de l’extrême droite.

C’est la raison pour laquelle on ne peut jamais considérer le statu quo comme acquis en ce qui concerne la paix, la démocratie et le respect des droits de la personne. Ces valeurs seront toujours menacées à moins que nous nous engagions activement à les défendre.

L’OPSEU/SEFPO se joint au monde entier pour commémorer Yom HaShoah, le Jour commémoratif de l’Holocauste. Nous affirmons avec force qu’aucune expression de l’antisémitisme, aussi petite soit-elle, ne peut être tolérée – parce que nous savons où elle pourrait mener.

En tant que syndicat, nous défendons le droit fondamental et inaliénable de chaque personne de vivre sa vie sans crainte et intimidation, que ce soit en raison de sa foi ou de son appartenance ethnique ou de l’un des nombreux droits que nous chérissons.

Aujourd’hui, nous nous rappelons que « plus jamais » doit toujours être notre mot d’ordre; « plus jamais » doit toujours être notre engagement.

Solidairement,

JP Hornick, présidente de l’OPSEU/SEFPO
Laurie Nancekivell, première vice-présidente/trésorière de l’OPSEU/SEFPO