Skip to content

Les jeunes travailleurs demandent à Monsieur Trudeau d'arrêter de briser ses promesses et d'honorer ses engagements envers les travailleurs

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a déclaré qu’il ne pourrait être plus fier des jeunes travailleurs qui se sont mobilisés pour défendre leurs convictions et qui ont tourné le dos au Premier ministre au sommet du Congrès du travail du Canada (CTC).

Parmi ces jeunes se trouvaient quelques membres du Comité provincial des jeunes travailleurs du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO), qui ont exprimé leur frustration de voir le Premier ministre briser les promesses qu’il a faites pendant sa campagne électorale.

« Entendre la presse nous dire que de jeunes activistes chahutent le Premier ministre est une douce musique à mes oreilles », a déclaré Monsieur Thomas. « Les gouvernements fédéral et provincial continuent d’abandonner nos jeunes et de faire peu de cas des défis qu’ils doivent relever chaque jour, avec un taux de chômage qui stagne au-dessus des 10 %. »

« Alors qu’on pourrait s’attendre à un certain soutien du cabinet fédéral, le ministre des Finances recommande aux jeunes de s’habituer à l’emploi à court terme et aux changements de carrière (« get used to job churn »). En fait, on n’est pas trop surpris de voir qu’il n’en a rien à faire. Je doute fort que Bill Morneau, [le ministre fédéral des Finances] ait eu à se battre au cours de sa vie pour trouver un emploi décent et à vivre la réalité de ceux et celles qui ne sont pas nés dans le privilège.

Face aux rapports sur les critiques qu’a adressées Hassan Yussuff, le président du CTC, aux jeunes, Monsieur Thomas a fait remarquer que le CTC aurait dû se douter de ce qui arriverait.

« Avec le mépris dont ont fait preuve le Premier ministre et son ministre des Finances à l’égard des jeunes, comment le CTC a-t-il pu inviter le Premier ministre à parler et ne pas s’attendre à ce que les jeunes travailleurs expriment leur indignation? Je n’applaudirais certes pas un hypocrite qui semble trouver une nouvelle promesse à briser pour chaque jour qu’il est au pouvoir. »

« Je rends hommage aux jeunes activistes qui défendent leurs convictions, à l’intérieur comme à l’extérieur du mouvement ouvrier. Il est temps d’opposer résistance. Vous méritez mieux, et je suis avec vous à 100 %. »

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931