Avis

Célébrons les personnes de confession sikhe et leurs contributions au Canada

Date de publication

Le vendredi 12 avril 2019, 09 h 00

Avril n’est pas un mois comme les autres pour la communauté sikhe dans le monde et, ici chez nous, en Ontario. Dimanche, c’est Vaisakhi, une fête également appelée Jour du Khalsaa, qui marque aussi le nouvel an sikh. Il s’agit de l'une des dates les plus importantes du calendrier sikh, non seulement parce qu’elle marque le début d'une nouvelle année, mais également parce qu’on commémore l’avènement du sikhisme en 1699.

Le mois d’avril revêt une importance particulière pour la communauté sikhe, car c'est aussi le Mois du patrimoine sikh. En proclamant le mois d’avril Mois du patrimoine sikh, la province de l’Ontario a écrit une page d’histoire en 2013.  Plusieurs provinces reconnaissent aujourd’hui l'importante contribution des Sikhs au Canada et ont proclamé le mois d'avril comme le Mois du patrimoine sikh.

Les Sikhs, qui ont une longue histoire au Canada, ont tissé des liens historiques avec le mouvement syndical. Arrivés en Colombie-Britannique il y a plus d’une centaine d’années, les premiers Sikhs travaillaient principalement à la construction du chemin de fer ou encore dans les secteurs de la foresterie et de la pêche. Le gouvernement a interdit aux femmes sikhes et à leurs enfants de s'établir au Canada jusqu'en 1919, de sorte que les hommes sikhs vivaient et travaillaient ici alors que leur famille était restée au pays.

Les hommes sikhs ont subi plusieurs formes de racisme, y compris en étant floués sur leurs salaires. Ils étaient moins payés que les travailleurs blancs qui effectuaient le même travail. En 1943, afin de mettre fin à cette injustice, des organisations syndicales canadiennes ont lancé une campagne intitulée « Équité salariale pour les Sikhs ».

Dans le climat politique actuel, il est important, pour nous tous, d’en apprendre davantage sur notre histoire et de savoir comment le Canada est devenu le pays qu'il est aujourd'hui.  Par la connaissance et la compréhension de notre passé, nous pouvons progresser en tant que société et lutter efficacement contre le racisme et les inégalités salariales qui touchent toutes les personnes racialisées et membres d’un groupe religieux.

À tous les membres du SEFPO de confession sikhe, nous souhaitons un très joyeux Vaisakhi.

En solidarité,

Warren (Smokey) Thomas, président

Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier