Communiqué de presse
Communiqué de presse

Déclaration du président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, au sujet des problèmes d'approvisionnement à la LCBO

Date de publication

Le vendredi 12 juillet 2019, 06 h 15

Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a fait la déclaration suivante au sujet des problèmes d'approvisionnement à la LCBO :

En raison d’une autre privatisation bâclée, la patience des Ontariens est mise à rude épreuve cet été au moment où la LCBO est confrontée à une pénurie d'alcool dans la province.

De nombreux clients de la LCBO ont déjà été surpris par les tablettes vides et le choix restreint à leur magasin local. Le problème provient du nouveau logiciel privé du « système de gestion d'entrepôt », qui selon nos membres qui travaillent à la LCBO, a été mis en place avant d’être prêt.

Il est assez ironique de constater que le premier ministre « de la bière à un dollar » préside aujourd'hui la première pénurie de bière, de vin, de spiritueux que nous ayons eue depuis des années. D’abord le cannabis et maintenant l'alcool. Et c'est le même gars qui nous parle de commodité?

Mais personne n’est réellement surpris. Le secteur privé a une longue et triste histoire derrière lui en ce qui concerne le bâclage de grands projets de TI.

La gestion désastreuse par IBM du Système automatisé de gestion de l'aide sociale (SAGAS) continue de perturber et de bouleverser la vie de milliers de personnes qui ne reçoivent pas les paiements d'aide sociale dont elles ont besoin et qu'elles méritent.

Une histoire similaire s’est produite à Ottawa en raison d’un autre logiciel défectueux d’IBM : le système de paye Phoenix. Les problèmes étaient tellement graves que le gouvernement fédéral a maintenant décidé d'abandonner complètement Phoenix.

En dépit de ce fiasco, voilà que nous apprenons avec inquiétude qu'un autre « ami entrepreneur de M. Ford » développe une approche originale qui lui permettrait de rapidement mettre au point sa propre version de la débâcle Phoenix en Ontario.

La firme comptable Ernst & Young – que le premier ministre Ford avait engagée pour effectuer un « examen ligne par ligne » des dépenses de la province, qui s'est en réalité avéré être ni « ligne par ligne » ni « un examen » – a décroché un contrat pour explorer un nouveau système de paye des travailleurs de la province.

Puis il y a le grand détaillant d’alcool privé, Alcanna, qui est établi en Alberta. Ils exercent toutes les pressions possibles pour mettre la main sur le marché de l'alcool en Ontario; ils ont même embauché l’ancienne directrice des communications de la campagne électorale de Doug Ford pour qu’elle fasse pression sur son ancien patron pour eux.

Monsieur Ford a fait la bonne chose lorsqu'il a annulé la plupart des nominations faites par Dean French, son ancien chef de cabinet qui pratiquait le népotisme. Mais il ne devrait pas s'arrêter aux nominations de M. French – il est temps pour lui de repenser certaines de ses propres nominations et de révoquer les personnes qu'il a nommées lui-même, y compris le président du conseil de la LCBO, M. Carmine Nigro, un promoteur immobilier.

La LCBO est une organisation qui permet d’accomplir des investissements essentiels dans nos services publics. Elle devrait être dirigée par des personnes qui connaissent le commerce de détail et le système de vente d’alcool de l'Ontario, et non pas par des personnes qui ont le numéro de téléphone cellulaire de M. Ford.

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas : 1-613-329-1931