Communiqué de presse
Communiqué de presse

Ford trahit l'Ontario avec d'énormes réductions de service et de généreux cadeaux aux entreprises

Date de publication

Le jeudi 11 avril 2019, 18 h 00

Toronto – Selon le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, le budget de débutant du gouvernement Ford constitue une « trahison », qui dégradera la situation de la plupart des Ontariens et récompensera un petit groupe de potes et de bailleurs de fonds du premier ministre.
 
« Vic Fedeli avait dit que ce serait un budget à la « Boucle d’Or », mais il laisse Boucle d’Or sans aucune chaise où s’asseoir, sans aucun lit où dormir et sans rien à manger. Vic ne veut que plaire à l’ours Dougie », a déclaré M. Thomas. « Nous avons de graves problèmes dans cette province, mais ce budget ne fait rien pour y remédier. »
 
« Fait-il quoi que ce soit pour la crise dans les services correctionnels? Non. Fait-il quoi que ce soit pour combler les énormes lacunes dans les services aux enfants autistes et les services aux personnes atteintes d'un handicap de développement? Non. Fait-il quoi que ce soit pour le changement climatique? Non. Fait-il quoi que ce soit pour les travailleurs mis à pied à Windsor et Oshawa? Non. Fait-il quoi que ce soit pour renforcer nos écoles, nos services sociaux et nos hôpitaux? Une fois de plus, non. »
 
« Il n’y a rien pour vous dans ce budget, sauf évidemment si vous êtes un ami de Ford, ou si votre but dans la vie est de boire de la bière bon marché dans des soirées privées », a encore dit M. Thomas. « C'est une trahison. »
 
Monsieur Thomas a également dit qu'il a de sérieux doutes lorsque le gouvernement affirme vouloir améliorer les « performances » dans le secteur postsecondaire.
 
« S'ils étaient vraiment sérieux au sujet de l'amélioration de nos collèges, ils n'auraient pas annulé le Groupe de travail des collèges négocié avec succès par nos membres », a-t-il dit.
 
Le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, a dit que le budget contient de nouvelles réductions énormes dans plusieurs ministères, y compris au niveau des services sociaux et de l'éducation postsecondaire.
 
« Ils accordent des milliards de dollars en réductions d'impôt aux sociétés et en même temps, un mot sur deux sortant de la bouche du ministre des Finances, était « dette » ou « déficit » », a déclaré M. Almeida. « Même la Chambre de Commerce de l'Ontario proteste contre les campagnes alarmistes de ce gouvernement. »
 
Monsieur Almeida nous rappelle le récent rapport du directeur de la responsabilité financière de l’Ontario, qui disait que l’Ontario investit moins que n’importe quelle autre province au pays dans les services publics. Le budget du gouvernement Ford augmente l’investissement global de 0,8 pour cent, à peine un tiers du taux d’inflation courant en Ontario.
 
« Non seulement nous perdons du terrain, mais Doug nous jette carrément dans le fossé », a dit M. Thomas. « Peut-être que la nouvelle plaque d’immatriculation proposée devrait dire « Rest in Pieces » (« Reposez en pièces »).
 
Monsieur Thomas a rigolé en voyant le plan de cinq ans établi dans le budget.
 
« Doug Ford va être surpris s’il pense vraiment être encore là après les prochaines élections », a déclaré M. Thomas. « Le peuple de l’Ontario se rassemble pour gagner et la première chose que nous allons faire est de nous débarrasser de ces supporters de l’austérité et d’élire un gouvernement qui a le courage de bâtir et d’investir. »
 
Pour plus d’information : 
Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931