Communiqué de presse

La vérificatrice générale a raison en ce qui concerne les pensions, nous dit Monsieur Thomas

Date de publication

Le jeudi 16 février 2017, 14 h 45

Toronto – La vérificatrice générale de l’Ontario, Bonnie Lysyk, a tout à fait raison quand elle dit que le gouvernement provincial n’a pas le droit de considérer les fonds de pension des fonctionnaires comme des biens du gouvernement, a déclaré le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario.

« Nous sommes tout à fait d’accord avec Madame Lysyk lorsqu’elle dit que l'argent qui se trouve dans les régimes de pension à fiducie mixte est là « pour le bénéfice des employés et des retraités », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « À titre de président du SEFPO, je n’appuierai jamais une mesure quelconque qui permettrait au gouvernement de sortir l'argent de ces régimes pour toute autre raison. »

Le gouvernement provincial maintient que les surplus dans le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et dans le régime OPTrust, le régime de retraite de 87 000 membres du SEFPO actuels et anciens, devraient être considérés comme des biens du gouvernement dans les livres comptables de la province.

De nombreux régimes du secteur public en Ontario sont en fiducie mixte, ce qui signifie que les employeurs et les syndicats gèrent les régimes ensemble. Dans un communiqué de presse aujourd'hui, la vérificatrice générale a déclaré qu’elle ne donnerait pas une opinion « sans réserve » aux livres comptables de la province sans une lettre des promoteurs des régimes disant qu’ils acceptent le point de vue du gouvernement.

« Les membres de mon syndicat se sont battus pour avoir des régimes en fiducie mixte depuis les années 1960 parce qu’ils en avaient marre que le gouvernement utilise leurs économies de retraite comme source de capital à bon marché », a déclaré Monsieur Thomas. « Nous avons obtenu la fiducie mixte au début des années 1990. Depuis, nous avons plusieurs régimes de retraite extrêmement bien gérés qui fournissent de bons revenus stables aux retraités, à un coût très abordable.

« Nous n’avons aucune envie de retourner en arrière. »

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931