Avis

La voix des experts de l’Ordre doit être entendue, selon le président Thomas

Date de publication

Le vendredi 8 février 2019, 14 h 00

Les 170 membres du SEFPO qui travaillent pour l’Ordre des métiers de l'Ontario (l’Ordre) sont en proie à l’incertitude depuis plus de trois mois et l’annonce par le gouvernement Ford de la dissolution progressive de l'organisme qui réglemente l’apprentissage et 156 professions et métiers spécialisés en Ontario.

Le président Warren (Smokey) Thomas a écrit à Merrilee Fullerton, la ministre de la Formation et des Collèges et Universités, pour lui demander de veiller à ce que les employés de l’Ordre continuent leur travail essentiel relatif à la réglementation de l'apprentissage et des métiers spécialisés en Ontario, indépendamment de l’organisme, de l’agence ou du ministère qui aura la responsabilité d’effectuer ces tâches. Il a souligné l'importance d’écouter la voix des experts de l’Ordre – le personnel de l’organisme et des professionnels de métier – durant cette période de transition.

Les membres du SEFPO qui travaillent à l'ordre effectuent les tâches de réglementation indispensables suivantes :

  • Ils émettent des certificats de qualification aux personnes expérimentées et autorisées à exercer leur métier spécialisé;
  • Ils tiennent à jour un registre public de tous les gens de métier et veillent à ce que seuls ceux qui sont accrédités puissent exercer légalement des métiers spécialisés, à l’instar des « plombiers et électriciens »;
  • Ils protègent le public en enquêtant sur les plaintes et en organisant les audiences lors d’inconduite présumée;
  • Ils inspectent les lieux de travail pour s'assurer que les dossiers d'apprentissage sont à jour et les travailleurs possèdent les normes de qualification requises;
  • Ils élaborent les programmes d’apprentissage, les normes de formation, les examens provinciaux en vue de l'obtention du Sceau rouge, ainsi que d'autres évaluations afin que la formation réponde aux besoins de l'industrie;
  • Ils évaluent les titres de compétences des travailleurs provenant d'autres régions du Canada et des futurs nouveaux arrivants qui souhaitent immigrer au Canada et exercer un métier spécialisé en Ontario pour contribuer à la croissance de notre économie;
  • Ils veillent à l’harmonisation des programmes d’apprentissage des établissements de formation de l'Ontario avec les autres juridictions afin de faciliter la mobilité des apprentis;
  • À titre d’experts des politiques et de la recherche, ils élaborent et évaluent les politiques et les procédures qui régissent la réglementation de l'apprentissage et des métiers spécialisés;
  • Ils travaillent en collaboration avec les autorités fédérales et provinciales, ainsi qu’avec leurs partenaires de l'éducation, de la formation, du travail et d’organismes à but non lucratif pour assurer la cohérence provinciale et interprovinciale du système d'apprentissage;
  • Ils informent le public, les compagnons et les apprentis au sujet des métiers spécialisés.

Le président Thomas a envoyé la lettre suivante à la ministre Fullerton :

Le 4 février 2019

L'honorable Merrilee Fullerton
Ministre de la Formation et des Collèges et Universités
900, rue Bay
Toronto (Ontario)  M7A 1L2

Madame la Ministre,

Permettez-moi par la présente de vous faire part de mes vives inquiétudes au sujet du plan visant à fermer l'Ordre des métiers de l'Ontario (l’Ordre) » Le SEFPO représente 170 membres qui effectuent un travail indispensable à l’Ordre. Ils réglementent, élaborent et émettent les certificats de qualification pour les 156 métiers spécialisés qui font l'objet d'une règlementation en Ontario. Il y a actuellement 23 métiers spécialisés à accréditation obligatoire.

Veiller à ce que toutes les personnes qui exercent un métier spécialisé dans les secteurs de la construction, de la force motrice, de l’industrie et des services soient contrôlées par un organisme de réglementation permet non seulement de protéger l’intérêt public, mais également de bâtir une infrastructure de qualité, d’assurer la sécurité des transports, d’intégrer les services et d’avoir une industrie productive.

Les compétences et l'expertise des membres qui travaillent à l’Ordre sont cruciales pour maintenir la qualité du système d'apprentissage et des métiers spécialisés. Permettez-moi de vous soumettre trois demandes :

  1. Reconnaissez la valeur et l'expertise des membres du SEFPO qui travaillent à l’Ordre et veillez à ce qu’ils puissent poursuivre leur travail dans le cadre du nouveau système qui est mis en place.
  2. Informez les employés actuels et ne les laissez plus en proie à l'incertitude.
  3. Prenez le temps de tenir des consultations approfondies avec toutes les parties prenantes, y compris avec le SEFPO, avant de prendre toute décision concernant le futur système de règlementation de l'apprentissage et des métiers spécialisés.

L'Ordre des métiers de l'Ontario doit pouvoir continuer sa mission essentielle, peu importe l’organisme, l’agence ou le ministère qui aura la responsabilité d’effectuer ce travail; nos membres sont les plus qualifiés pour poursuivre ce travail de règlementation.

Éliminer ne serait-ce qu’une des responsabilités de l’Ordre serait désastreux pour le public, l'économie et les gens de métier.

Madame la Ministre, je vous invite à tenir de vastes consultations auprès du SEFPO, des adhérents à l’Ordre et de la communauté des gens de métier au moment de décider comment ce travail essentiel sera effectué. La sécurité de la population ontarienne et la santé de notre économie en dépendent.

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’assurance de ma haute considération.
Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO

c. : Doug Ford, premier ministre de l’Ontario
Andrea Horwath, chef de l'opposition
Guy Bourgouin, porte-parole de l’opposition (Formation, métiers et apprentissage)
Jan Hughes, directeur, transition relative à l’apprentissage, ministère de la Formation et des Collèges et Universités
Sarah McQuarrie, directrice, apprentissage, ministère de la Formation et des Collèges et Universités
Don Gosen, président, Ordre des métiers de l’Ontario