Le SEFPO dans les nouvelles

Le personnel scolaire contractuel des collèges sera doublement pénalisé par les réductions salariales imposées par la loi

Date de publication

Le lundi 10 juin 2019, 12 h 15

 

L’Ottawa Citizen rapporte que le président de la Division du personnel scolaire des collèges du SEFPO s’engage à lutter d’arrache-pied pour défendre les droits des profs de collège qui ont un emploi précaire, notamment contre le plan du gouvernement Ford visant à légiférer pour réduire les salaires dans l'ensemble du secteur public.

« Nous engagerons une lutte acharnée », a déclaré RM Kennedy, président de la Division du personnel scolaire des collèges du SEFPO.

RM Kennedy a déclaré à l’Ottawa Citizen que l'emploi précaire avait été l’enjeu prioritaire de la grève du personnel scolaire des collèges en 2017 et ajouté qu'environ 75 pour cent du personnel scolaire des collèges sont obligés d'accepter un emploi à temps partiel et contractuel de courte durée.

RM Kennedy s’est également dit préoccupé par le fait que le gouvernement utilisera les baisses de salaires imposées par la loi comme une excuse pour réduire davantage le financement des collèges.

« Le gouvernement octroie une subvention aux collèges », a indiqué RM Kennedy. « À moins qu’il ait l'intention de réduire la subvention de fonctionnement, je ne vois pas comment ce gouvernement compte économiser de l’argent en imposant un plafond sur les salaires? »