Communiqué de presse

Le personnel scolaire des collèges représenté par le SEFPO demande au Collège Durham de réprouver immédiatement sa politique sur les élections

Date de publication

Le vendredi 18 mai 2018, 16 h 30

Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO, exhorte le Collège Durham à abandonner une politique anti-démocratique qui empêche ses employés de se livrer à des activités politiques.

L'appel lancé vendredi par le président Thomas est tombé le jour où le comté de Northumberland a réprouvé une politique similaire.

« Le Collège Durham devrait montrer le même bon sens dont ont fait preuve les responsables du comté de Northumberland », a déclaré le président Thomas. « La démocratie est un bien précieux et ne devrait pas être menacée inutilement. »

Les employés ont reçu un courriel du président du Collège Durham, Don Lovisa, le 27 avril, les informant d’une nouvelle politique de 2018 qui stipule que les employés ne peuvent pas « s'engager dans des activités politiques… dans le milieu de travail, ainsi qu’en dehors de celui-ci ».

Parce que les collèges de l'Ontario ne sont pas couverts par la Loi de 2006 sur la fonction publique de l’Ontario, l'activité politique des employés des collèges n'est donc pas restreinte.

« Il semble que le président Lovisa a manqué la note de service qui stipule que les collèges de l'Ontario ne sont plus des organismes de la Couronne. Ils ne sont pas des organismes de la Couronne depuis plus d'une décennie », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO. « Le président du Collège Durham devrait faire ses devoirs. »

« Le Collège Durham a commis une grosse erreur en essayant d’étouffer toute discussion électorale sur le campus », a déclaré RM Kennedy, le président de la Division du personnel scolaire des collèges. « Leur politique constitue une grave violation de la liberté académique et de nos droits démocratiques. Le personnel scolaire des collèges s’efforce d’encourager nos étudiants à s’engager civiquement. On pourrait penser qu'un président de collège veillerait davantage au respect et à la protection de la vie académique sur le campus. »

La Division du personnel scolaire des collèges (SEFPO) a envoyé une lettre à Don Lovisa, le 18 mai, pour exiger une rétractation immédiate de la politique du Collège Durham.

Renseignements : 

Warren (Smokey) Thomas,  président du SEFPO : 613-329-1931
RM Kennedy, président de la Division du personnel scolaire des collèges (SEFPO) 416-346-8382