Communiqué de presse
Communiqué de presse

Le président du SEFPO demande à la première ministre de prendre les mesures qui s’imposent pour l’équité salariale

Date de publication

Le jeudi 16 février 2017, 14 h 15

Toronto – Suite au refus récent d’Intégration communautaire Tillsonburg d’effectuer les paiements d’équité salariale exigés par la loi, le syndicat représentant les travailleurs du secteur des services aux personnes atteintes d'un handicap de développement de toute la province intensifie sa lutte pour atteindre l'équité salariale.

Dans une lettre salée à la première ministre Kathleen Wynne, le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO), Warren (Smokey) Thomas, a déclaré que si la première ministre tenait sérieusement à refermer l’écart salarial entre les hommes et les femmes, alors il était temps qu’elle finance et fasse appliquer l’équité salariale dans ce secteur qui attend déjà depuis 30 ans.

La Loi sur l'équité salariale, entrée en vigueur en 1988, exige des employeurs ontariens qu’ils identifient les cas de discrimination salariale fondée sur le sexe et les corrigent en effectuant un paiement. Toutefois, un certain nombre d’employeurs dans le secteur n’ont pas payé ce qu’ils devaient. Aujourd’hui, on doit des milliers de dollars aux membres du SEFPO.

Parlant d’un récent examen de l’écart salarial entre les sexes et du rapport subséquent, Monsieur Thomas a écrit à Madame Wynne : « On vous a dit quoi faire; vous n’avez plus qu’à agir. »

Il demande à la première ministre de commencer à financer immédiatement l’équité salariale dans le secteur des services aux personnes atteintes d'un handicap de développement; de faire en sorte que les organismes ne mettent pas à pied les membres du SEFPO pour pouvoir couvrir le coût de leurs obligations légales en matière d’équité; et d’imposer aux organismes du secteur parapublic qui utilisent la méthode de comparaison de publier leurs plans financiers pour réaliser et maintenir l’équité salariale.

Le président a également conjuré la première ministre de défendre le droit humain fondamental des femmes au salaire égal pour travail égal.»

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931