Communiqué de presse
Communiqué de presse

Le président du SEFPO demande la révocation du président de la LCBO en raison de la pénurie générale

Date de publication

Le vendredi 12 juillet 2019, 14 h 45

Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, demande la révocation du président du conseil de la LCBO, Carmine Nigro, en raison des pénuries générales d'alcool dans les magasins de la LCBO à travers la province.

Monsieur Nigro, un promoteur immobilier et collecteur de fonds du Parti conservateur, a été nommé par Doug Ford plus tôt cette année.

« Doug Ford a remis la LCBO à un argentier du Parti conservateur sans expérience pertinente et nous sommes maintenant confrontés à des pénuries générales d'alcool à l'un des moments les plus achalandés de l'année », a déclaré le président Thomas. « Un autre scandale auquel le premier ministre doit mettre fin.  Il y a des têtes qui devraient tomber. »

Les pénuries proviennent de la mise en œuvre bâclée du nouveau logiciel privé du « système de gestion d'entrepôt » au centre de distribution de la LCBO à Durham. Le président Thomas a déclaré que les membres du SEFPO qui travaillent au centre ont mis en garde leurs gestionnaires pour les avertir que le nouveau système allait causer des problèmes.

« Nos membres leur ont dit très clairement que ce n'était pas une bonne idée », a ajouté le président Thomas. « Mais la direction a décidé d’ignorer les travailleurs de première ligne et la responsabilité ultime de cette décision relève de M. Nigro. »

« On devrait lui montrer la porte. »

Le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, a indiqué que le moment précis de cette pénurie fait le jeu des entreprises privées qui font du lobbying pour prendre le contrôle du système public de distribution d’alcool de l’Ontario et faire des profits.

« Ou bien M. Nigro est totalement incompétent ou bien il y a quelque chose de plus malsain là-dessous », a déclaré Eddy Almeida. « Ça ressemble au chapitre central d’un manuel de la privatisation : d'abord vous détériorez le système public, puis lorsque les gens en ont assez des étagères vides et des pénuries, vous leur dites que la seule façon de réparer le système est de le privatiser. »

Un certain nombre de sociétés désirent vivement mettre la main sur le système de distribution d'alcool de l'Ontario, notamment un détaillant d'alcool et de cannabis, établi en Alberta, du nom d’Alcanna. L'été dernier, peu de temps après l’élection de Doug Ford, Alcanna a embauché la directrice des communications de sa campagne électorale, Melissa Lantsman, en tant que lobbyiste. Plus tôt cette semaine, Démocratie en surveillance, un organisme d’Ottawa, a demandé une enquête concernant les activités de lobbying de Mme Lantsman.

Après que Mme Lantsman fut devenue une lobbyiste rémunérée d’Alcanna, Doug Ford a nommé un Albertain, qui était auparavant associé avec Alcanna, pour faire des recommandations au sujet du système de distribution d'alcool de l'Ontario. Parmi les recommandations de Ken Hughes : envisager la privatisation du système de distribution d'alcool.

La nomination de M. Nigro est probablement la pire nomination du gouvernement Ford, selon le président Thomas.

« Ce sont les milliards de dollars qui financent nos hôpitaux et écoles qui sont en jeu ici.  « On ne connaît même pas le salaire de M. Nigro. L'ancien président du conseil de la LCBO gagnait un salaire symbolique d'un seul dollar par année – ce nouveau président ne mérite pas une pièce d’un cent. »

Renseignements :

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, 613-329-1931