Avis
Avis

Le président Thomas critique Mme MacLeod qui refuse de le rencontrer

Date de publication

Le vendredi 26 avril 2019, 12 h 15

Suite à un rassemblement pour des services publics de qualité aux enfants autistes, le 22 mars dernier au bureau de circonscription de la ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaire, Lisa MacLeod, des membres du personnel de la ministre avaient dit au président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas que la ministre le rencontrerait.

Mais la ministre refuse maintenant d'honorer sa promesse.

En réponse, le président Thomas a envoyé la lettre suivante à Mme MacLeod :

Le 25 avril 2019
Hon. Lisa MacLeod
Ministre des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires
Édifice Hepburn, 6e étage
80, rue Grosvenor
Toronto (Ontario)  M7A 1E9
lisa.macleodco@pc.ola.org

Madame la ministre,

Le 16 avril dernier, j’ai reçu une lettre de votre chef de cabinet en réponse à ma lettre du 3 avril contenant des suggestions pour l'avenir des services aux enfants autistes de la province.

Pour dire que j'ai été surpris et déçu de la réponse de votre bureau serait un euphémisme. 

Tout au long de votre court mandat à titre de ministre, vous n’avez cessé de vous cacher et de tordre la vérité tout en intimidant et en méprisant des gens qui, en toute honnêteté et de bonne foi, essaient de défendre les services et programmes que vous démolissez.

Le 22 mars dernier, un petit groupe de personnes, moi y compris, président démocratiquement élu de la section locale du SEFPO qui représente plus de 130 travailleurs de première ligne des services liés à l’autisme au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO), a rencontré des membres du personnel de votre bureau de circonscription. Au cours de cette rencontre, votre personnel s’est engagé à organiser une réunion avec vous.

Pourquoi refusez-vous maintenant d'honorer cet engagement? 

Les services liés à l’autisme représentent un dossier compliqué et vos tromperies et changements de direction soutenus blessent inutilement les familles, les travailleurs de première ligne et, ironiquement, vous et votre gouvernement.

Les travailleurs de première ligne du SEFPO et les parents d'enfants autistes ne vont pas disparaître. Nous avons des informations incroyablement précieuses sur la prestation réussie des services liés à l’autisme, et nous serons entendus.

Madame la ministre, je pense que vous devriez faire la bonne chose et commencer à écouter ou démissionner.

Sincèrement,

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario

c.c. :

Andrea Horwath, chef de l'Opposition officielle
Monique Taylor, porte-parole de l'Opposition officielle, Services à l'enfance et à la jeunesse
Lisa Gretzky, porte-parole de l'Opposition officielle, Services sociaux et communautaires
Laura Kirby-McIntosh, président, Ontario Autism Coalition
Shaun Reid, président, section locale 474 du SEFPO
Nicole Taylor