Generic Banner Long-Term Care
Avis

Le président Thomas écrit à M. Ford : Tirez des leçons de Grey Gables

Date de publication

Le jeudi 7 février 2019, 15 h 15

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a écrit au premier ministre Doug Ford suite à la visite de M. Ford, le 2 février dernier, à la maison de soins infirmiers Grey Gables. 

Voici ce que cette lettre disait :

Monsieur le premier ministre,

J’ai été heureux, mais pas surpris, du plaisir que vous avez pris à visiter la maison de soins infirmiers Grey Gables, à Markdale. Notre syndicat représente quelque 300 travailleurs à Grey Gables et ils ne pourraient être plus fiers des excellents soins et services qu’ils procurent dans cet établissement public.

En fait, nos membres ont joué un rôle vital en sauvant le foyer d’un projet secret de quelques conseillers du comté de Grey de privatiser la maison Grey Gables et de forcer ses résidents à déménager plus loin dans une maison gérée par le secteur privé.

Avec l’appui des résidents et de membres et alliés de la communauté locale, nous avons gardé le projet de privatisation sous les projecteurs en conduisant des réunions publiques pleines à craquer, en tapant aux portes, en distribuant des dépliants et en inondant les conseillers de courriels et appels téléphoniques de personnes mécontentes.

Plus le projet recevait d’attention dans les médias et plus l’opposition se développait. À un moment donné, un groupe de plus d’une douzaine d’anciens préfets du comté de Grey ont co-signé une lettre ouverte dénonçant la privatisation, à propos de laquelle ils ont dit : « Ça sent mauvais. »

Vous devriez en tirer une leçon. Le projet de privatisation était un enjeu central des élections municipales de l’automne dernier. Un bon nombre des conseillers qui ont ignoré la volonté du peuple et continué de pousser pour la privatisation se sont trouvés démis de leurs fonctions le 22 octobre. Les nouveaux conseillers ont rapidement tué le projet.

Comme je l’ai déjà dit, les politiciens qui favorisent la privatisation sont des politiciens qui ne se font pas réélire.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le premier ministre, mes salutations distinguées.

Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO