Avis
Avis

Le SEFPO lance une campagne pour un Plan responsable permettant de contrôler la vente du cannabis

Date de publication

Le jeudi 11 octobre 2018, 16 h 30

Un nouveau sondage confirme que la population de l'Ontario s'inquiète des conséquences de la légalisation du cannabis, le 17 octobre prochain. Par quels dangers nos enfants et petits-enfants seront-ils menacés? Nos communautés seront-elles toujours des endroits sûrs?

Afin de contribuer à la sécurité de nos enfants et communautés, le SEFPO a lancé une campagne intitulée Un Plan responsable.

« Le problème, c'est Doug Ford et son plan dangereux et irresponsable visant à privatiser la vente de cannabis », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas.

« Lorsqu'elles ne sont pas vendues de manière sûre et responsable, les drogues, telles que le cannabis et l'alcool, peuvent engendrer de nombreuses conséquences catastrophiques. C'est la raison pour laquelle nous avons besoin d'un plan responsable qui encadre la vente du cannabis légal par l'intermédiaire d’un système public qui soit géré par la LCBO.

« La LCBO dispose d’un modèle éprouvé, efficace et qui a fait ses preuves en ce qui concerne la vente responsable et la production de revenus.

En raison des élections municipales qui se dérouleront sur tout le territoire ontarien, le 22 octobre prochain, la campagne pour un Plan responsable a pour objectif de faire en sorte que la question du modèle privé de vente de cannabis soit un enjeu de ces élections.

Cette campagne encourage les gens à envoyer un courriel à tous leurs candidats afin d'exiger que leur municipalité ait la possibilité d'avoir des magasins publics de cannabis dans leur communauté.

« Les municipalités n’ont pas l’obligation d'avoir un magasin privé de cannabis, mais puisqu’elles ont seulement le choix entre le secteur privé et le marché noir, elles n’ont, en réalité, pas de choix du tout », a conclu le président Thomas. « Les municipalités doivent avoir véritablement le choix. Elles doivent pouvoir faire un choix responsable. Un choix comme la LCBO. »