Annonces
Annonce

Le SEFPO rend hommage à ses membres des Services correctionnels et honore leurs sacrifices

Date de publication

Le vendredi 10 mai 2019, 13 h 15

Les dirigeants du SEFPO déclarent que les travailleurs des services correctionnels ne peuvent plus attendre que le gouvernement résolve la crise qui fait rage dans nos services correctionnels.

Le président Warren (Smokey) Thomas et le premier vice-président/trésorier Eduardo (Eddy) Almeida réclame l'intervention du gouvernement dans la foulée de la Cérémonie commémorative des services correctionnels qui a eu lieu jeudi dernier à Queen’s Park.

Messieurs Thomas et Almeida ont été rejoints par le président du CREM de la Division des services correctionnels, Chris Jackel, et par des travailleurs correctionnels de première ligne. Sylvia Jones, sollicitrice générale, et le porte-parole de l'Opposition pour la sollicitrice générale, Keven Yarde, étaient également présents, avec du personnel du ministère.

La cérémonie a eu lieu devant le monument décerné aux travailleurs correctionnels décédés dans l'exercice de leurs fonctions, qui a pour nom Heures de la journée, lequel avait été dévoilé en 2017. Des couronnes ont été déposées au pied du monument pour saluer la mémoire de ces travailleurs courageux.

La Cérémonie commémorative est le point saillant de la Semaine de reconnaissance du personnel des services correctionnels, laquelle commence le premier lundi du mois de mai.

« Je tire mon chapeau à tous nos membres, anciens et courants, des services correctionnels, et plus particulièrement à ceux et celles qui ont été blessé au travail ou qui ont perdu la vie dans l'exercice de leurs fonctions », a déclaré M. Thomas, qui a ajouté que même s'il est important de les reconnaître, il est plus important d'agir que de parler.

« Nos services correctionnels restent englués dans une crise et toutes les personnes présentes à la cérémonie le savent bien. Si ce gouvernement ne fait pas d'importants investissements dans le système, on ne manquera pas de voir davantage de blessés et de vies perdues chaque année. Je dis à Doug Ford et à Sylvia Jones, agissez maintenant afin qu'aucun de nos membres des services correctionnels ne meure sous votre gouverne. »

Monsieur Almeida, lui-même agent correctionnel, a dit qu'il est impossible d'imaginer tous les sacrifices que consentent les travailleurs des services correctionnels pour protéger l'Ontario, et le gouvernement devrait les protéger.

« Il est inacceptable que le budget du mois dernier ne contienne rien pour faire face aux problèmes graves qui règnent dans le système correctionnel », a déclaré M. Almeida. « Nous ne pouvons plus attendre. C'est devenu une question de vie ou de mort. Il est temps d'agir. »


De gauche à droite : Scott McIntrye, Chris Abbott, le député provincial Terence Kernaghan, le député provincial Kevin Yarde, Chad Oldfield, la députée provinciale Jennifer French, Chris Jackel, le président Thomas, Janet Laverty, Chris Glower.