Communiqué de presse
Communiqué de presse

Les membres du SEFPO se rassemblent pour défendre les enfants à risque et l'aide à l'enfance

Date de publication

Le lundi 24 juin 2019, 15 h 45

Ottawa – Défendre les enfants vulnérables et les services publics sur lesquels ils comptent était à l’ordre du jour du rassemblement de midi conduit par les membres de la section locale 454 du SEFPO et des travailleurs de la Société de l’aide à l'enfance d’Ottawa. 

Ils ont apporté leur message, comme quoi les compressions font du mal aux enfants, directement dans les bureaux du ministère des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires, au centre-ville d’Ottawa, lundi dernier.

Le gouvernement Ford a réduit de près de 100 millions de dollars le financement aux sociétés d'aide à l'enfance et au système de justice pour les jeunes. Dans le cadre de ces compressions, la Société de l’aide à l'enfance d’Ottawa pourrait perdre jusqu’à 1,5 million de dollars.

« Le gouvernement Ford ne voit pas l'impact de ses compressions sur les enfants et leurs familles », a déclaré Michele Thorn, présidente de la section locale 454 du SEFPO et intervenante en protection de l’enfance à la Société de l’aide à l’enfance d’Ottawa.

« Nous avons déjà dû supprimer notre programme de soutien aux familles et certains postes de première ligne vacants ne seront pas comblés. Le personnel qui reste n’a plus qu’à ajouter à sa charge de travail déjà trop lourde. Il faudra malheureusement faire un choix, et cela signifie que des enfants qui ont besoin d’aide passeront entre les mailles du filet et que le personnel s’épuisera. »

« Maintenant que Lisa MacLeod ne s’occupe plus de ce portefeuille, nous recommandons vivement à Todd Smith de faire face à Doug Ford et de lui demander de revenir en arrière sur ces coupures », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Les familles qui sont en difficulté ne peuvent se permettre de perdre les services publics qui les soutiennent et les aident à se remettre sur la bonne voie. »

« Nous allons voir si le remaniement ministériel de la semaine dernière fait du bien aux enfants vulnérables et à leurs familles, ou si c’était juste un exercice de réorganisation des chaises sur le pont du Titanic. »

Pour plus d’information :
Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO : 613-329-1931
Michele Thorn, présidente de la section locale 454 du SEFPO 613-220-7979