Communiqué de presse
Communiqué de presse

Les travailleurs de la santé d’Owen Sound prêts à faire grève pour améliorer les services aux patients et à leurs familles

Date de publication

Le mardi 15 mai 2018, 09 h 30

Owen Sound – Les quelque 30 infirmières et infirmiers, réceptionnistes et gardiennes et gardiens membres de la section locale 276 du SEFPO qui travaillent à la Family Health Organization (FHO) pourraient tomber en grève dès le 22 mai en raison de salaires bas et de conditions de travail injustes, qui les empêchent de fournir des services et soins de qualité à des milliers de personnes et à leurs familles.

« Les salaires bas contribuent à un roulement accru du personnel, et les patients en souffrent », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Si l’employeur n’apprécie pas le travail de nos membres, cela veut dire qu’il n’apprécie pas les soins qu’ils fournissent aux personnes et aux familles d’Owen Sound.

« Je suis fier de ces membres, qui ont décidé de défendre ce qui est juste, et je les soutiens. »

Les membres de la section locale 276 ont rejeté une offre avec laquelle ils seraient bien moins payés que les autres travailleurs de la santé à Owen Sound.

Par exemple, en vertu de l’offre de l’employeur, une infirmière auxiliaire autorisée (IAA) de la Family Health Organization gagnerait beaucoup moins qu’une IAA dans d’autres milieux de travail à Owen Sound et n’aurait pas droit à des augmentations salariales fondées sur l’expérience.

« C’est incroyablement injuste », a dit Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO. « En tant que trésorier du SEFPO, je sais qu’il est important de bien gérer son budget. Mais cela ne signifie pas qu’il faille jeter l’équité par la fenêtre. Le faire ne fait que nuire à la qualité des services que vous offrez. »

La Family Health Organization appartient à un groupe de médecins de la région d’Owen Sound. Ils ont donné à d’autres employés l’occasion de recevoir des augmentations salariales basées sur l’expérience, mais refusent d’en faire autant pour les membres de la section locale 276. 

« Il est temps que les médecins retournent à la table et présentent une offre qui est juste », a dit Lucy Morton, elle-même IAA et vice-présidente régionale au SEFPO. « Tomber en grève est la dernière chose que ces membres veulent faire. Mais ils ne peuvent pas offrir de bons services en étant si mal traités. »

Pour plus d’information :

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO : 613-329-1931
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO : 289-439-2135
Lucy Morton, vice-présidente régionale du SEFPO : 905-317-9464