Annonces
Annonce

Lettre ouverte du président Thomas à la section locale qui représente le personnel du Rainforest Café

Date de publication

Le vendredi 10 mai 2019, 14 h 15

Ci-dessous la lettre que Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, a envoyée à Mike Ward, délégué syndical de la section locale 2347 du Workers United Canada Council, qui représente le personnel du Rainforest Café, dont le propriétaire-exploitant est Canadian Niagara Hotels. Parmi ses revendications, le personnel, qui est en grève depuis le 7 avril 2019, demande une politique sur le harcèlement sexuel qui prenne au sérieux les allégations.

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse que la Fédération du travail de l'Ontario a publié à cet égard.

Le 9 mai 2019

Monsieur Mike Ward
Représentant syndical, section locale 2347
Workers United Canada Council
10a – 2800, avenue Skymark
Mississauga (Ontario) L4W 5A6

Cher confrère Ward,

Au nom du Conseil exécutif du SEFPO et de nos 155 000 membres, j'aimerais vous exprimer notre solidarité avec vous et avec les membres de la section locale 2347 au moment où vous luttez pour un milieu de travail qui prenne au sérieux les allégations de harcèlement sexuel et mette en place une politique de tolérance zéro envers toute forme de harcèlement.

Le SEFPO est extrêmement déçu par le mépris dont fait preuve Canadian Niagara Hotels (CNH) face aux allégations d’inconduite sexuelle.  L'employeur double ses torts d'un affront en disant maintenant que les travailleuses ont « inventé » les allégations.

Le comportement de CNH est d’autant difficile à comprendre à la lumière du récent mouvement # metoo et du profond changement sociétal à l'égard du harcèlement sexuel.

Nous savons que la Fédération du travail de l'Ontario a lancé un boycott envers CNH et ses filiales. Sachez que le SEFPO exhorte tous ses membres, et tous les membres du public, à boycotter les établissements de CNH jusqu'à ce que vous ayez conclu une nouvelle convention collective.

À cet égard, je demande à la direction de CNH de revenir à la table de négociation, d'aborder la question de la sécurité sur les lieux de travail et de s’efforcer de conclure rapidement une convention collective équitable.

N'hésitez surtout pas à me contacter pour tout appui que le SEFPO pourrait vous apporter.

En solidarité,

Warren (Smokey) Thomas
Président

c. : Chris Buckley, président de la Fédération du travail de l'Ontario
DiCienzo Dino, président, Canadian Niagara Hotels Inc.