Communiqué de presse
Communiqué de presse

L’expansion et la privatisation de la vente d’alcool sont la cause de la recrudescence des conduites en état d'ivresse, selon le SEFPO

Date de publication

Le jeudi 3 Janvier 2019, 09 h 15

Toronto – À un moment où la police tire la sonnette d'alarme à propos de l'augmentation constante du nombre de conducteurs en état d'ébriété sur nos routes, le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, exhorte le premier ministre Doug Ford à abandonner son plan dangereux visant à privatiser et à libéraliser encore davantage les ventes d'alcool.

« Plus c’est facile d'obtenir de l'alcool et du cannabis, plus nos routes deviennent meurtrières », a déclaré le président Thomas. « Le premier ministre Ford fait exactement ce qu’il ne faut pas faire en lançant des coups publicitaires, tels que sa "bière à un dollar", et en autorisant la vente d’alcool dans davantage d’épiceries et peut-être même dans les dépanneurs. »

« Combien de vies doivent être perdues avant que ce gouvernement se réveille? Combien de morts inutiles qui auraient pu être évités? »

Les forces de police qui travaillent dans la région du Grand Toronto signalent une augmentation du nombre d’accusations de conduite avec facultés affaiblies l'année dernière par rapport aux années précédentes.

Selon le premier vice-président/trésorier du SEPFO, Eduardo (Eddy) Almeida, le gouvernement Ford fait complètement fausse route avec sa gestion de la vente d'alcool et de cannabis. 

« Il fut un temps où les conservateurs se souciaient de la sécurité, mais ce temps est révolu. Les routes de l'Ontario sont de plus en plus dangereuses et Ford ne fait qu’aggraver la situation en attisant les flammes. »

Des routes de plus en plus dangereuses ne sont pas la seule conséquence du plan irrationnel de Ford visant à améliorer "la commodité" afin que les gens accèdent plus facilement aux substances intoxicantes. Selon le Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies, on estime que la consommation d'alcool et de drogues a coûté près de 15 milliards de dollars à la province en 2014 en perte de productivité et en coûts additionnels liés aux soins de santé et aux services sociaux (l’année la plus récente pour laquelle des statistiques sont disponibles).

« En ce début de nouvelle année, le moment est venu pour Doug Ford de prendre un nouveau départ », a déclaré le président Thomas. « Je suis prêt à le rencontrer à tout moment pour lui expliquer notre plan responsable en matière de vente d'alcool et de cannabis. Ce n'est pas compliqué : laissons cette responsabilité entre les mains des travailleurs formés et expérimentés de la LCBO. »

« La LCBO a été testée, elle a fait ses preuves et elle est efficace, à l’instar de sa longue expérience en matière de vente socialement responsable et du gros dividende qu’elle verse année après année dans les coffres du gouvernement », a conclu le président Thomas. « Nous pouvons faire confiance à la LCBO et à ses travailleurs pour réduire nos coûts, accroître nos revenus et faire en sorte que nos routes et communautés soient sûres. »

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931