Le SEFPO dans les nouvelles

Monsieur Ford poursuivi en justice en raison d'un engagement brisé

Date de publication

Le vendredi 7 septembre 2018, 16 h 00

 

Suite à l’élimination du groupe de travail des collèges, le Toronto Star rapporte que le SEFPO a décidé de poursuivre le gouvernement provincial en justice. Le groupe de travail des collèges faisait partie intégrante de la décision de l'arbitre, l’an dernier, marquant la fin d’une grève record de cinq semaines du personnel scolaire.

« Le gouvernement n'a pas le droit d’apporter des changements à une convention collective après sa mise en vigueur », a déclaré le président du SEFPO, Warren « Smokey » Thomas. 

« Ce groupe de travail faisait un travail fantastique », a encore dit M. Thomas, ajoutant qu’il incluait des représentants des collèges, des étudiants et des experts dans le domaine. « Le travail de ce groupe était précieux et nous ne devrions pas le perdre. Doug Ford pourrait tout simplement ordonner que le groupe termine son travail. »

Dans une déclaration, JP Hornick, présidente de l’équipe de négociation du personnel scolaire des collèges du SEFPO et co-requérante dans cette contestation fondée sur la charte, a dit que la province mettait en danger la qualité de l’éducation en Ontario.

« Le personnel scolaire des collèges ne va pas laisser passer ça sans réagir », a-t-elle ajouté. « Nous sommes déterminés à réparer le réseau des collèges; nous ferons tout ce qu’il faut; toutefois, nous estimons que le processus de collaboration fondé sur des preuves établi par le groupe de travail est essentiel pour aller de l'avant. »