Publications

Sur le piquet : Bulletin de grève du personnel scolaire des collèges – Numéro 1

Date de publication

Le mardi 17 octobre 2017, 14 h 00

Bulletin de grève du personnel scolaire des collèges de l'Ontario – Numéro 1 

Les soutiens proviennent de partout en ce début de grève du personnel scolaire

Lundi matin, au moment même où le personnel scolaire des collèges se rassemblait sur les piquets de grève d’un bout à l’autre de la province, la solidarité, #Solidaritepersonnelscolaire, se manifestait en force sur les médias sociaux. Avec le soutien des étudiants, des parents et des alliés de communauté et d’autres syndicats, l’énergie était palpable en ce premier jour de grève pour défendre une éducation de qualité et l'équité pour le personnel scolaire.

La dégradation continue du réseau collégial dure depuis trop longtemps et le personnel scolaire est résolu à y mettre fin.

Un trop grand nombre de membres du personnel scolaire sont aux prises avec des contrats de quatre mois sans aucune sécurité d'emploi. Un trop grand nombre d’entre eux travaillent à temps partiel, pendant des années et des années, avec le faible espoir d'obtenir, un jour, un poste à temps plein. Un système d'éducation de type Walmart qui se fonde sur le travail précaire est mauvais non seulement pour le personnel scolaire, mais également pour les étudiants.

Il est temps de faire mieux. C'est ce que disent les milliers de membres du personnel scolaire et les milliers de personnes qui les soutiennent.

Des travailleurs de la construction affichent leur solidarité sur les campus des collèges Confédération et Algonquin

Lundi matin, lors du piquet de grève au Collège Conféderation, à Thunder Bay, le personnel scolaire a été très touché par le geste de solidarité des monteurs de charpentes métalliques de la section locale 759 (Ironworkers Local 759) et des travailleurs du métal en feuilles de la section locale 397 de l’AITMF, qui ont débrayé du site de construction. 

À Ottawa, 60 autres travailleurs de la construction ont quitté leur lieu de travail au Collège Algonquin pour montrer leur soutien avec le personnel scolaire pendant le piquet de grève du matin, entre 7 h et 11 heures. Parmi ces travailleurs, il y avait des membres des sections locales 527 et 586 de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE), de la section locale 47 de l’Association internationale des travailleurs du métal en feuilles (AITMF), de la section locale 583 de la Sprinkler Filters United Association (UA) et de la section locale 93 de la Fraternité unie des charpentiers et menuisiers d'Amérique.

Quel Campus? Notre Campus!

Dans une extraordinaire démonstration de force, des alliés de la Cross-Campus Alliance of student, des syndicats et associations des professeurs et du personnel, des sections locales 1356 et 3903 du SCFP, de la York University Faculty Association (YUFA), de la York Federation of Students (YFS), de la York University Graduate Student Association (YUGSA), de la section locale 578 du SEFPO au York University’s English Language Institute (YUELI), de la York University Staff Association (YUSA) et de la campagne de York « lutte pour 15 $ et l’équité  » ont tenu un piquet de solidarité pour soutenir les membres du SEFPO de la section locale 560 du personnel scolaire du Collège Seneca, au campus York. 

Le gouvernement libéral sous le feu des critiques

Pendant ce temps, à Queen's Park, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, Deb Matthews, essuyait les critiques durant la période de questions concernant l’incapacité du gouvernement à régler les problèmes qui sapent le réseau collégial.

Vous avez des histoires et/ou des photos du piquet de grève pour contribuer à notre bulletin, Sur le piquet?

Envoyez un courriel à Emily Visser à evisser@opseu.org.

Cette publication est autorisée par :
Warren (Smokey) Thomas, président du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario