Le SEFPO dans les nouvelles

Un détaillant d'alcool menace un syndicat de poursuites pour des allégations de lobbying

Date de publication

Le lundi 3 juin 2019, 10 h 30

Le Globe and Mail a publié un article traitant des menaces de poursuites faites par la société Alcanna, un détaillant d’alcool et de cannabis, établie en Alberta, à l’endroit du SEFPO et de son président, Warren (Smokey) Thomas.

La menace de poursuites pour diffamation fait suite à la requête du président Thomas qui a demandé une enquête de la GRC concernant les activités de lobbying qui ont entouré la décision du gouvernement Ford d'annuler le contrat avec The Beer Store et de permettre à d'autres sociétés – telles qu’Alcanna – de vendre de l'alcool dans les dépanneurs et magasins-entrepôts.

Il y a plusieurs mois, monsieur Ford a engagé un certain Ken Hughes, un Albertain, pour rédiger un rapport sur l'expansion et la privatisation de la vente d'alcool dans la province. Par le passé, monsieur Hughes a déjà été propriétaire d'une entreprise de vente au détail d'alcool qu'il a vendue à Alcanna.

Seulement deux mois après l’élection de monsieur Ford, la directrice des communications de sa campagne électorale – Melissa Lantsman – était inscrite en tant que lobbyiste pour Alcanna.

« Je pense que ça sent mauvais à des kilomètres, a déclaré le président Thomas au Globe and Mail, ajoutant qu'il n'a pas l'intention de retirer ses propos ni de s'excuser. »