Skip to content

Joyeuses fêtes!

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chères consœurs, chers confrères,

On peut dire que 2016 a été une année très chargée, du début à la fin.

En 2016, nous avons négocié une multitude de contrats de travail. Nous avons fait respecter l’application des conventions collectives dans les lieux de travail et à l'arbitrage. Nous avons exercé des pressions sur les députés provinciaux. Nous avons rencontré des comités législatifs. Nous avons pris part aux consultations gouvernementales. Nous avons défié les employeurs devant les tribunaux et au Tribunal des droits de la personne. Nous avons organisé de nouveaux membres. Nous avons formé les membres afin d’étendre leurs compétences et d'approfondir leur compréhension des enjeux. Nous avons défendu notre point de vue par le truchement de publicités payées. Et nous avons lancé la plus vaste campagne de lutte contre la privatisation de l'histoire canadienne.

On nous a jeté des défis, mais nous les avons relevés de manière efficace et coordonnée.

Par-dessus tout, nous avons fait front à chaque fois. Il m’est impossible de compter le nombre d'entrevues que j'ai données en 2016 à des journalistes de la presse écrite, de stations de radio et de chaînes de télévision. En plus de m’adresser aux médias, j’ai rencontré une incroyable diversité de gens : des membres du SEFPO qui travaillent dans les services de première ligne, des dirigeants sectoriels, des étudiants et des présidents-directeurs généraux.

J’estime qu'il est juste de dire que le SEFPO jouit d’une excellente réputation publique. Les gens nous connaissent, nous écoutent et nous font confiance.  Et c’est ce qui fait la différence pour tous les membres du SEFPO et les services qu’ils procurent.

Évidemment, nous évoluons dans un contexte extrêmement difficile. Il y a déjà huit ans que la Grande Récession frappait le monde. Il y a déjà sept ans que les gouvernements du monde entier ont décidé de remédier à la déconfiture du secteur privé en réduisant les services publics et en s'attaquant aux employés du secteur public.

Pendant tout ce temps, notre syndicat n'a jamais cessé de se battre. Nous avons montré, encore et encore, que lorsqu'il s'agit de défendre les travailleuses, les travailleurs et les services publics dont nous dépendons tous, rien n’est aussi efficace qu’un bon et solide syndicat.

Si vous voulez savoir ce que nous avons réalisé en 2016, certaines de nos réussites sont répertoriées ici. Mais même notre site Web – avec plus d’un millier d’articles publiés – ne montre qu’une infime partie du travail que nous avons accompli durant cette année. C'est parce qu’une bonne partie de notre travail syndical est effectuée dans le milieu de travail et dans nos sections locales. C'est là où des milliers de délégués syndicaux et de membres de comité exécutif local consacrent leur temps et énergie à représenter tous les membres du SEFPO. À tous ces membres, les activistes et les membres du personnel qui leur apportent leur soutien, je dis un « grand merci ».

Grâce à tout votre travail, nous avons eu une excellente année.

Alors que 2016 s’achève, nous sommes très bien placés pour faire encore mieux en 2017. Comme toujours, nous ferons face à de grands défis, mais je suis convaincu que nous les surmonterons tous et que 2017 sera également une année exceptionnelle pour nous tous.

La période des fêtes de fin d’année, c’est le moment idéal pour réfléchir à l'année écoulée et se reposer avant d’entamer la nouvelle. Au nom du premier vice-président/trésorier, Eduardo Almeida (Eddy), et de tout le Conseil exécutif du SEFPO, je vous souhaite de très heureuses fêtes de fin d’année et une année 2017 prospère et en santé.

En solidarité,

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario

Afficher tous les messages du président : de 2009 à aujourd’hui