Skip to content

L’Ontario a besoin d’une stratégie audacieuse

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les temps sont difficiles et l’Ontario a besoin d’une stratégie audacieuse pour créer de bons emplois écologiques pour sa population.

De nombreuses régions et villes sont subies à la pression de la récession.  Des familles se désintégrèrent à mesure que les soutiens de familles perdent leurs emplois.

Maintenant, ce n’est pas le moment de faire des coupures; c’est le moment de dépenser de l’argent pour que l’économie se reprenne aussitôt que possible.

Historiquement, dans les temps difficiles, seul le secteur public a tout ce qu’il faut pour prendre la tête.

L’histoire de l’Ontario est pleine d’exemples d’initiatives gouvernementales menant à une économie abondante et vibrante, de la promotion de l’énergie hydroélectrique dans le dernier siècle, la bienvenue à des millions d’immigrants de partout dans le monde pour venir travailler ici, et à la création de notre système progressif de collèges communautaires et d’universités assurant une main-d’œuvre bien instruite.

Alors que les syndiqués dans le secteur privé, surtout celui des manufacturiers, sont menacés de mises à pied, il incombe au SEFPO de faire pression auprès du gouvernement pour qu’il assume un rôle plus actif dans l’économie de la province.  C’est la raison pour laquelle les membres de notre Conseil exécutif et les responsables des secteurs encouragent l’adoption d’un plan à cinq volets en faveur de revitaliser les services publics et de prendre la tête dans la création d’une économie écologique pour l’Ontario.

Il est temps de rassembler notre créativité à une table ronde économique de chefs de file des syndicats, des entreprises et du gouvernement pour faire adopter une stratégie de bons emplois en Ontario.

Les concessions que la LCBO a demandées récemment dans les négociations avec le SEFPO transmettent un message tout à fait différent.  Ave plus de 750 magasins et entrepôts d’un bout à l’autre de la province, la LCBO est bien placée pour diriger l’économie sur la bonne voie en fournissant la sécurité d’emploi pour les travailleurs de nos communautés et la stabilité de revenu pour la province.  Au contraire, il semble que la  LCBO se concentre sur ce qui rendrait pire la situation.

Le gouvernement McGuinty doit faire de bons signes après des années de pensées négatives inspirées par les Conservateurs du gouvernement Harris.  C’est le moment pour le gouvernement et d’autres employeurs du secteur public tels que la LCBO, les collèges et les hôpitaux, d’adopter une approche proactive.

Les Libéraux du gouvernement McGuinty doivent faire preuve de chef de file à l’égard de l’avenir de notre économie en encourageant la création de bons emplois écologiques pour tous et pour toutes.  L’approche alternative, plus de coupures et de contraintes, n’est ni agréable au goût, ni favorable à la cause.

On verra bien dans le budget provincial de cette semaine.

En toute solidarité,

Warren (Smokey) Thomas
Président

Afficher tous les messages du président : de 2009 à aujourd'hui