Skip to content

Le SEFPO rend hommage aux travailleurs des services à l'enfance et aux éducateurs de la petite enfance

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Nous fêtons aujourd’hui la Journée de reconnaissance des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance et des travailleuses et travailleurs des services à l’enfance, des travailleurs qui nous aident à prendre soin et à éduquer nos enfants.

Il est facile de rendre hommage aux travailleurs, mais il est difficile de célébrer l’état des services à l’enfance dans cette province. Le coût moyen des services de garde d’enfants est le deuxième plus élevé au pays, en Ontario, et il n’y a jamais assez de places pour répondre à la demande. Les travailleurs des services à l’enfance ont déjà une charge de travail énorme et leur salaire est loin de correspondre à la rémunération qu’ils méritent pour le travail important qu’ils accomplissent.

Le gouvernement Ford réduit de 20 pour cent le financement provincial aux municipalités déjà à court d’argent destiné à les aider à créer de nouvelles places en garderie. Le premier ministre Ford doit revenir sur cette décision et retourner au modèle de financement grâce auquel la province payait 100 % du coût des nouvelles places en garderie. Un montant moindre ne revient à rien d’autre qu’à quelques paroles creuses. 

Le SEFPO représente un grand nombre d’éducateurs de la petite enfance et de travailleurs des services à l’enfance (travailleurs de garderie) dans la communauté et dans les collèges communautaires. Notre syndicat leur rend hommage aujourd’hui et ne cessera jamais de lutter pour eux afin qu’ils aient de meilleurs salaires, conditions de travail et soutien dans un système entièrement financé par des fonds publics. Ils sont trop importants pour nos enfants, notre société et notre avenir. 

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario
@OPSEUSmokey
facebook.com/OPSEUSmokey