Skip to content

Les dangers de l'expertise partisane

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chers amis,

Le weekend dernier, l’éditorialiste Martin Regg Cohn du Toronto Star a rédigé une critique cinglante de la vérificatrice générale de l’Ontario intitulée An auditor who uses polling just like politicians.

Pour votre information, nous sommes très satisfaits du rapport de la vérificatrice générale Bonnie Lysyk, ainsi que du travail exceptionnel qu'elle fait année après année pour évaluer la façon dont les gouvernements utilisent leur argent.

Monsieur Cohn a dépeint une vérificatrice générale qui devenait un tantinet partisane dans son évaluation. Selon lui, elle « exagère » en ce qui concerne l’argent gaspillé par les entrepreneurs privés. Selon lui, elle est « obsédée » par la question de publicité. Et selon lui, elle agit exactement comme des « politiciens en pleine campagne ».

Ce n’est pas la vérificatrice générale qui erre dans son approche, c'est Monsieur Cohn qui erre dans ses remarques déconcertantes.

Un des thèmes majeurs du rapport de Madame Lysyk est celui d’entrepreneurs en construction qui manquent à leurs engagements, mettent des vies en danger en rognant sur les dépenses et, pour des raisons incompréhensibles, obtiennent de nouveaux contrats pour travailler sur nos routes publiques et sur nos transports en commun.

Madame Lysyk a passé Metrolinx au peigne fin, pour donner un exemple, et c’est exactement ce qu’elle devait faire vu que dans les cinq dernières années, Metrolinx a dépensé près de 4 milliards de dollars sur près de 520 projets et envisage de dépenser 27 autres milliards de dollars au cours des dix prochaines années.

C'est beaucoup d'argent!

Monsieur Cohn se moque de Madame Lysyk qui fournit des exemples d’entrepreneurs de Metrolinx qui nous coûtent de l'argent. C'est son travail! Elle a en fait découvert que Metrolinx n’avait pas réussi à tenir les entrepreneurs en construction et les consultants en design responsables de leur travail de qualité médiocre ou tardif, et que les propres erreurs des consultants avaient causé des dépassements de coûts.

Madame Lysyk a également aiguisé son crayon pour parler du secteur de l’électricité en Ontario, quelque chose qu’elle a fréquemment fait avant cela. L’Ontario fait face à une crise dans ce secteur, et malgré cela, Monsieur Cohn semble croire qu’elle fait une tempête dans un verre d’eau.

Madame Lysyk a demandé que la Commission de l’énergie de l’Ontario divulgue des détails à propos des frais d’ajustement global ajoutés à nos notes d’électricité, parce que peu d’entre nous dans cette province sommes convaincus d’en avoir pour notre argent en ce qui concerne l’électricité.

En fait, il n’y a rien de plus obscur que de cacher une hausse des coûts de l'électricité dans des frais d’ajustement global.

Et malgré cela, Monsieur Cohn a choisi de critiquer la vérificatrice générale parce qu’elle fait preuve de diligence, disant qu’elle est trop politique. Je ne serais pas étonné d’apprendre qu’il vit sur une autre planète pour ne pas comprendre qu’il n’y a rien de partisan à demander réparation, et vite.

Monsieur Cohn sait peut-être quelque chose que nous ne savons pas à propos de ce gouvernement libéral, parce que le gouvernement refuse de suivre les conseils de Madame Lysyk : la Commission de l’énergie de l’Ontario a annoncé cette semaine qu’elle ne modifierait pas les frais d’ajustement global et que les Ontariens devront rester dans l'ignorance en ce qui concerne ce barème de prix.

Chaque rapport de la vérificatrice générale est important car il jette la lumière sur les décisions trop chères et inefficaces de ce gouvernement. Madame Lysyk travaille avec beaucoup de personnes très intelligentes. Elle ne fait pas son travail toute seule; son équipe compte une centaine de personnes, toutes engagées à l’égard des vérifications de l’optimisation des ressources. 

Monsieur Cohn travaille sans doute seul et son point de vue est loin de correspondre à ce que pensent la plupart des gens en Ontario.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario

Afficher tous les messages du président : de 2009 à aujourd’hui