Strides Toronto - French Featured Image

La prochaine étape pour le personnel de Strides

Dans quelques jours, vous voterez pour choisir le syndicat qui représentera tous les travailleurs et travailleuses de Strides Toronto à la suite de la fusion. Ce vote, qui est prévu pour les 14 et 15 octobre, aura un effet important sur votre vie au travail.

Vous aurez le choix entre deux syndicats.

Voici une chose importante à savoir : vous ne votez pas sur tel ou tel contrat. Vous votez pour le syndicat à qui vous faites le plus confiance pour vous obtenir le meilleur contrat après la fusion, et pour les années et décennies à venir.

Les deux syndicats sont très différents. Voici ce que vous obtenez en choisissant le SEFPO :

  • Les cotisations les plus basses et les plus stables du pays – seulement 1,375 pour cent

  • Le contrôle total de vos griefs – vous décidez si votre grief va de l’avant, et non pas un comité syndical

  • Un accent placé exclusivement sur les services publics de l’Ontario, et sur des milliers d’autres membres qui dispensent les mêmes services de santé mentale pour les enfants et les familles que les services que vous procurez.

  • Une longue histoire de luttes victorieuses pour obtenir des augmentations du financement de la santé mentale pour les enfants.

  • Une expérience de longue date dans la négociation de nouveaux contrats à la suite de fusions comme celle-ci. Nous utilisons toujours les meilleures dispositions de votre contrat du SEFPO et du contrat des TUAC à East Metro Youth Services comme point de départ dans les négociations de votre contrat fusionné.

Choisissez la force de l’expérience, adhérez au SEFPO. Les membres d’abord. Les membres toujours.

Le vote et ce qui se passe ensuite

Lors d’un vote de fusion syndicale, il y a beaucoup d’informations à assimiler. Et il y a parfois de la désinformation.

Par exemple, certains membres du personnel de Strides ont été informés qu’ils perdront ce qui se trouve dans leur contrat actuel s’ils rejoignent le SEFPO. C’est tout simplement faux. Les fusions ne fonctionnent pas comme ça.

Les règles régissant le vote du mois prochain sont édictées dans la Loi sur les relations de travail liées à la transition dans le secteur public (LRTTSP).

Après le vote, on négocie quelques dispositions communes telles que l’ancienneté. Mais les membres de chaque syndicat respectif seront en général couverts par leurs anciennes conventions collectives jusqu’à ce que le nouveau contrat fusionné soit négocié pour tout le monde.

La loi stipule que tous vos droits, y compris votre salaire et votre ancienneté, sont protégés. Vous ne perdez rien de ce que vous avez dans votre contrat actuel.

L’étape suivante, qui est cruciale, c’est la négociation de votre nouveau contrat fusionné.

Au fil des ans, le SEFPO a joué un rôle de chef de file dans des dizaines de fusions.

Vous élirez les membres de votre nouvelle équipe de négociation, qui avec l’aide de votre délégué du personnel, consulteront tout le personnel pour établir les priorités de votre nouveau contrat. Le SEFPO soutient toujours ses membres à la suite d’une fusion, car ils apportent les meilleures dispositions de leurs deux anciens contrats dans les négociations du nouveau contrat.

En savoir plus

Si vous avez des questions ou des motifs de préoccupation, n’hésitez surtout pas à nous contacter: