Skip to content

Des membres du SEFPO continuent d’appuyer Unifor

Smokey speaking to group at Unifor
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un groupe de membres du SEFPO, mené par le président Warren (Smokey) Thomas et le premier vice-président/trésorier (Eddy) Eduardo Almeida sont en renfort sur les lignes de piquetage d’Unifor à la raffinerie Co-op à Regina.

This image has an empty alt attribute; its file name is Smokey-1024x637.jpg

Smokey Thomas indique qu’il a pris le premier avion pour Regina quand il a appris que le président national d’Unifor Jerry Dias avait été arrêté après avoir rejoint une ligne de piquetage.

« Jerry m’a téléphoné et m’a dit, “Nous avons besoin d’aide” », a déclaré le président Thomas.  « Un appel et le SEFPO arrive. Si un autre syndicat nous appelle à l’aide, nous irons également l’appuyer. »

This image has an empty alt attribute; its file name is Regina-2-1024x997.jpg

Ces travailleurs sont en lock-out depuis le 5 décembre – il y a 54 jours. Le fait que l’employeur, qui a engrangé des profits d’environ un milliard de dollars en 2019, tente de réduire le régime de pensions des travailleurs est au cœur du différend.

This image has an empty alt attribute; its file name is Regina1-1024x563.jpg

Le président Thomas a souligné combien il est important que le SEFPO appuie les travailleurs membres d’Unifor.

« Si on laisse cet employeur de Regina obtenir ces concessions en tentant de briser le syndicat, on court le risque d’une propagation en Ontario », a déclaré Smokey Thomas.  « Il est primordial d’arrêter cet employeur et que tous les syndicats apportent leur aide. Nous serons ainsi bien plus forts lorsque nous serons confrontés à un patron obtus en Ontario. »

This image has an empty alt attribute; its file name is Regina-3-1024x611.jpg

Le vice-président de la Région 7 du SEFPO, Ed Arvelin, a dit qu’il s’agit d’une lutte à laquelle il voulait vraiment participer.

« J’ai parlé à ma famille et je leur ai expliqué ce qui se passe ici. « C’est notre devoir de lutter ici et de protéger les pensions au Canada », a déclaré Ed Arvelin.

Tara Maszczakiewicz, vice-présidente de la Région 6, a déclaré que l’arrivée de nouveaux visages sur la ligne de piquetage semble réconforter les membres d’Unifor.

This image has an empty alt attribute; its file name is Regina-4-1-1024x711.jpg

« Il s’agit aussi d’un soutien moral », a ajouté Tara Maszczakiewicz. « Les membres d’Unifor apprécient vraiment notre présence et nous sommes heureux d’être ici pour les soutenir.  Les employeurs de tout le pays doivent savoir que le mouvement syndical est solidaire d’un océan à l’autre. »

Les membres du SEFPO continuent à arriver en grand nombre pour brandir les drapeaux du SEFPO pendant des heures dans le froid. Malgré le temps glacial, il y a une ambiance chaleureuse qui ressemble plus à une fête de quartier.  Il y a de la musique en permanence et on joue même à des jeux comme le hockey et le cornhole. Les automobilistes klaxonnent pour montrer leur soutien.

La bonne ambiance est contagieuse, a indiqué Eddy Almeida qui a suggéré que cet appui pourrait s’élargir à l’échelle du pays, et notamment de l’Ontario.

This image has an empty alt attribute; its file name is Regina-5-1-1024x768.jpg

« Peut-être devrions-nous tenir des piquets hors site pour souligner le fait que cela n’arrive pas seulement à Regina; si le besoin s’en faisait sentir, nous pourrions élargir le mouvement à d’autres provinces », a-t-il conclu. « Parce qu’ils luttent non seulement pour eux-mêmes, mais également pour tous les travailleurs. »

This image has an empty alt attribute; its file name is Regina-6-1024x733.jpg