Le mois de l'histoire des Noirs : un temps pour célébrer et un nouvel appel à l'action

Photo of Eddy Almeida
Facebook
Twitter
Email

Joyeux Mois de l’histoire des Noirs! C’est un temps pour célébrer, et je sais que tout le monde à l’OPSEU/SEFPO est fier des nombreuses contributions des Noirs dans nos communautés et notre syndicat. Notre syndicat est absolument plus fort à cause d’eux.

Mais au cours du Mois de l’histoire des Noirs, nous devons également reconnaître les nombreux obstacles systémiques qui existent encore aujourd’hui, et nous devons nous engager à poursuivre la lutte pour les briser. Je suis fier de la longue histoire de notre syndicat à ce sujet.

Je pense à Fred Upshaw, le premier Noir à diriger un grand syndicat canadien alors qu’il était à la tête de notre famille syndicale, de 1990 à 1995. Bon nombre ont trouvé en lui un mentor. Pendant son mandat, il a défendu les droits de la personne et l’équité. Il a travaillé sans relâche pour supprimer les obstacles empêchant les membres noirs de réaliser leur plein potentiel.

Une bourse d’études annuelle décernée en son honneur par l’OPSEU/SEFPO permet de faire en sorte que ses contributions restent à jamais gravées dans nos mémoires. La bourse a été attribuée pour la première fois l’an dernier à la personne à charge d’un membre racialisé. Nous avons également le Prix de distinction annuel Fred Upshaw, qui sera décerné pour la première fois à notre prochain Congrès. Ce prix récompensera les contributions d’un membre racialisé de l’OPSEU/SEFPO dans son syndicat et sa communauté.

L’OPSEU/SEFPO a une histoire de solidarité avec les communautés noires, mais ce n’est pas seulement une partie de notre passé, c’est aussi notre présent.

Les actions ont plus de poids que les paroles et je suis heureux de dire que le Conseil exécutif de l’OPSEU/SEFPO agit de plusieurs façons différentes. Au cours des deux derniers mois seulement, le Conseil a :

  • fait un don de 10 000 $ pour soutenir des organisations jamaïcaines qui œuvrent pour fournir des outils et du matériel pédagogiques aux enfants dans leur pays d’origine;
  • augmenté de 10 000 $ le soutien de l’OPSEU/SEFPO à la Ferme communautaire Black Creek;
  • augmenté le don au groupe de soutien des Noirs ANKOBEA à 10 000 $; et
  • approuvé un total de 80 000 $ pour le programme de formation des formateurs de la Coalition des travailleurs racialisés (CTR), visant à éliminer le racisme anti-Noirs.

Nous nous efforçons également de faire de notre syndicat un meilleur représentant de tous ses membres. Nous agissons en tenant compte des conclusions du deuxième projet de cartographie sociale. L’an dernier, nous avons offert une formation à notre personnel sur le démantèlement du racisme anti-Noirs; au début du mois, nous avons également lancé une formation sur les Autochtones pour notre personnel. J’ai assisté à ces deux séances de formation et j’ai beaucoup appris.

L’OPSEU/SEFPO continuera de soutenir les projets et initiatives conçus pour faire en sorte que tout le monde ait son mot à dire et que personne ne soit laissé pour compte. Ce ne sont pas que de belles paroles, c’est une promesse.

Le syndicat a marché aux côtés du CTR tandis que ses membres établissaient des partenariats communautaires importants et durables à travers la province, incluant des organisations qui visent à améliorer la situation des travailleurs migrants sous-payés, principalement noirs et racialisés.

Mon rôle de premier vice-président/trésorier du syndicat me rend très humble. Je reconnais l’impact profond des ressources que nous fournissons en tant qu’organisation parce que je sais que cela va au-delà du montant écrit sur un chèque.

Ce mois-ci, j’ai eu le privilège de me joindre à une conversation animée avec trois membres noirs dans notre podcast régulier L’OPSEU/SEFPO vous parle où nous avons parlé de l’importance du Mois de l’histoire des Noirs et de son thème cette année, « En février et en tout temps : Célébrons l’histoire des communautés noires aujourd’hui et tous les jours ». Je vous encourage tous et toutes à écouter cette conversation inspirante avec ces trois personnes extraordinaires qui dépassent toute attente pour faire une différence chaque jour.

Je veux que tous les dirigeants et membres noirs de l’OPSEU/SEFPO sachent que je les écoute et que je les vois, pas juste ce mois, mais tous les mois par la suite. Dans mes trois décennies et demie au sein du mouvement syndical, j’ai toujours été prêt à me battre contre le racisme systémique. Avec notre Conseil exécutif, je suis toujours prêt à vous aider à faire tomber les barrières.

Nous devons faire en sorte que tout le monde ait une chance équitable de contribuer, de prospérer et de réussir dans la société dans laquelle nous vivons.

Je me joins à vous pour faire en sorte que notre syndicat représente vraiment les communautés que nous servons. Je vais continuer d’utiliser ma voix et ma position pour que tout le monde ait une chance égale de réussir. Ensemble, nous gagnerons.

Solidairement,

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO
@OPSEUEddy
facebook.com/OPSEUEddy

Affichez tous les messages du vice-président, de 2014 à aujourd’hui

Messages récents