Skip to content

Se préparer au pire tout en restant optimiste

OPSEU Vice President Eddy Almeida
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Je suis un optimiste prudent. Je préfère voir le bon côté des choses, même si je me prépare toujours au pire.

La plupart des membres du SEFPO font désormais face à des éventualités qui se rapprochent du pire, malheureusement, sous la forme de trois autres années d’augmentations inférieures au taux d’inflation.

Le gouvernement Ford vient d’adopter une loi qui laissera la plupart d’entre vous avec moins d’argent dans vos poches après avoir fait votre épicerie et payé vos factures.

Cette loi, c’est le projet de loi 124; il fixe l’augmentation de vos salaires à un pour cent par année pour les trois prochaines années de votre convention collective. L’inflation se montera presque certainement à plus d’un pour cent dans chacune de ces trois années; ainsi, tandis que M. Ford vante des augmentations salariales d’environ 4 % dans le secteur privé, il s’apprête à réduire vos salaires.

C’est une loi terrible, et je peux vous promettre que nous allons la combattre avec tout ce que nous avons. Je suis persuadé que nous gagnerons, mais la lutte risque de prendre du temps. Dans le court terme, tout au moins, pour la plupart, nous devrons nous débrouiller avec moins.

J’ai même entendu dire que des membres s’inquiétaient que le projet de loi 124 ait également un impact nuisible sur le SEFPO. Étant donné que nos revenus sont un pourcentage du salaire de nos membres, ils craignent qu’une fois leurs salaires réduits, le SEFPO se trouve affaibli.

Mais en tant que premier vice-président/trésorier du SEFPO, je peux vous dire fièrement que notre situation financière n’a jamais plus solide.

Je suis en train de préparer le prochain budget du SEFPO et je peux vous dire que le projet de loi brutal de M. Ford ne nous obligera pas à couper dans le travail important que nous accomplissons.

Nous serons en mesure de négocier plus fort que jamais. Nous serons en mesure de défendre nos conventions collectives plus vigoureusement que jamais.

Et nous serons en mesure de nous battre contre M. Ford avec encore plus d’ardeur et de conviction. Nous pouvons investir des sommes record à faire vaciller n’importe quel conservateur dans des campagnes communautaires et des journées de lobbying à Queen’s Park. Nous les forcerons à faire face au fait qu’ils perdront bientôt leur emploi s’ils continuent de s’attaquer aux services publics et aux travailleurs qui les fournissent.

Comment pouvons-nous faire plus lorsque le projet de loi 124 semble nous laisser avec moins?

D’une part, nos revenus n’ont jamais été plus élevés qu’aujourd’hui, dépassant les 100 millions de dollars, tout ça à cause de l’excellent travail qu’accomplissent nos membres et notre personnel d’organisation pour attirer plus de membres que nous n’en avons jamais eu.

Nous sommes reconnus comme le meilleur syndicat de la province et ça, c’est grâce à chacun et à chacune de vous. Vos amis, votre famille et les personnes qui travaillent dans le même domaine que vous voient bien la puissance et la sécurité que vous procure le SEFPO, et ils veulent la même chose pour eux-mêmes.

C’est pourquoi notre effectif compte 165 000 membres et augmente chaque jour. Chaque nouveau membre nous rend plus forts.

Nous sommes forts aussi parce que nous sommes disciplinés. Depuis mon entrée en fonction au poste de premier vice-président/trésorier, j’ai fait en sorte que nous tirions le maximum de chaque dollar dépensé.

Parfois, cela signifie que je dois dire non. Mais avant de dire non, j’essaie toujours de trouver des façons de faire les choses plus efficacement et plus économiquement.

Parce qu’en le faisant, on peut toujours se permettre de faire tout le travail important que nous avons à faire peu importe les circonstances.

Et cela signifie qu’on peut toujours se permettre d’espérer le meilleur tout en étant prêt au pire.

Solidairement,

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier
Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario
@OPSEUEddy